Karneval RPG

Forum RPG basé sur le manga KARNEVAL
 

Partagez | 
 

 ♫ Survivre un soir de pleine Lune ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ♫ Survivre un soir de pleine Lune ♪   Ven 19 Juil - 14:28



♫ Survivre un soir de pleine Lune ♪
Gretel Nightmare  - Cassandra Levis - Madisson Malkovish






Une nuit comme toutes les autres, fade, ennuyeuses, monotone.... Une jeune fille tout de noir vêtu se promenait dans les ruelles sombres de la ville, pas très rassurant qu'une jeune femme de son âge se promène ainsi seul tard le soir me diriez vous, mais voyez vous ici c'est plutôt aux autres d'avoir peur, peur de cette jeune fille en question! Ce n'est pas le genre de fille fragile qui hurle en voyant un rat passer devant elle. Au contraire, le rat en question finira broyé par ses douces mains. Une Vargas, voilà comment l'on nomme les gens de son espèce, bien que ce nom est un goût des plus amère dans la bouche de la Demoiselle, elle n'en tient pas rigueur car c'est ce qu'elle est et elle l'assume pleinement. Puis que pour elle Les Vargas, et plus précisément ceux de sa capacité son des êtres supérieurs aux pauvres humains chétifs et sans interêt, ou sinon celui de servir de nourriture ou de jouets. Le dernier est le pêché mignon de cette charmante fille au doux nom de Victoria, Victoria Kingsley. Tout droit sortit d'un film du 18 eme siècle avec sa robe gotique lolita et ses longs cheveux coiffés en deux énormes couettes sui toutes deux s'enroulent sur eux même comme deux grosses anglaises. Un HeadBand blanc en dentelle et une longue frange qui surligne ses grands yeux rouge sang. Marchant tranquillement dans la rue, elle n'était jamais réellement seul, toujours accompagné de son Majordome, Madisson Malkovish ou plus communément appelé Mad par la douce jeune fille. Il formait une paire de Vargas des plus térrifiant malgré leur plastique avantageuse. Comme quoi l'habit ne fait pas le moine...

Oeuvrant en toute discretion la demoiselle avait pour habitude lorsqu'elle s'ennuyait fortement de récupérer des ivrognes ici et là pour jouer avec eux, une façon délicate de parler de torture et de perversion. Car son plaisir à elle été de faire souffrir, souffrir à en implorer la mort. Avec l'aide de son Majordome dévoué, elle se rassasier de ses petites sorties de shopping avec les âmes perdu de pauvre sans domicile fixe ou suicidaire aux abords des ponts, leur fessant miroiter des belles paroles pour ensuite les détruire de l'intérieur. Malgré que ces Hommes satisfaisaient son désir de cries et de sang, elle se dégoutait de toucher à ses êtres si sales et inférieurs, des déchets pour elle, mais connaissant les temps qui courent et la menace de Circus sur la tête des gens comme elle, elle préférait rester discrète au maximum. Même si elle ne se privait pas d'une delicieuse chair fraiche et en bonne santé~

"Je m'ennuie Mad... et j'ai mal aux jambes à force de chercher"

Son ventre gargouillait, elle avait faim, faim de sang, les poches de sang volées aux hopitaux se fessaient rare depuis qu'ils avaient pris conscience des voles à répétition. Alors pour abreuver sa soif elle devait se contenter des humains qui avaient le malheur de croiser sa route. Ayant laissé déjà deux cadavres derrière elle, elle se léchait goulument le cache doigt qui lui recouvre l'index droit, plein de sang de sa derniere victime. Elle appréciait beaucoup celui de jeune fille en fleur, un petit goût sucré donnait toute sa différence à leur sang selon elle. Apres tout cela fait plus d'un siècle quelle arpente les ruelles de ce vaste monde en friche. Changeant tous les 20 ans de ville pour ne pas éveiller de soupçon sur sa réelle identité, car quand on ne vieillit pas difficile de paraître comme une femme de 30 ans quand physiquement vous restez bloquée sur l'âge de 18 ans. Vandnam regorgeait de belles et succulentes proies mais toute belle, chose a son contraire qui est toujours désagréable, ici? Un service de sécurité au point! Vandnam est une des plus grandes villes touristiques, donc la sécurité y est irréprochable. Il faut connaitre les ruelles et les endroits assez libres et peut surveiller qui se compte malheureusement sur les doigts d'une main. C'est pour cela qu'il est difficile de toujours trouver des petits cous bien lisses et propres afin de se sustenter.

Enervée et très peut patiente, Victoria s'assoit fermement sur une caisse qui trainait là, le regard noir, les bras et jambes croisées et le visage ayant prit un air boudeur. Elle en avait marre cela fessait des heures qu'ils chassaient sans aucune réelle compensation, à part ces deux pauvres humains trop chétifs pour les rassasier tout les deux. Non seulement, elle ne pouvait pas jouer avec eux, mais en plus, il ne la comblait pas dans le domaine de la nourriture. Elle s'énervait sérieusement. Mais la chance sourit toujours aux audacieux, levant la tête, elle sentait un doux parfum qui lui titiller le nez, une odeur douce et alléchante celle du sang d'un petit corps immaculé, propre et sain. Elle arrivait, ainsi que Madisson, à les repérer de loin.

"Tu sent Mad~ Enfin.... notre patience a payé♥"

se levant les yeux petillants elle regardait devant elle la sihouette sortant de sa cachette, comme un chat pres à bondir sur la petite souris...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♫ Survivre un soir de pleine Lune ♪   Ven 19 Juil - 17:36



♫ SURVIVRE UN SOIR DE PLEINE LUNE ♪


La lune pâle nimbait de son halo opalescent les ruelles, donnant à ces dernières un aspect mystérieux, comme si elles étaient sorties tout droit d’un autre monde. Elles semblaient inconnues, étranges, différentes. Le sol étais humide, et les murs incrustés de cette même humidité qui s’engouffrait partout. Un vent frais soufflait, rendu plus fort par le chemin tortueux qu’il devait emprunter parmi les rues de Vadnam, la citée d’acier mobile. Les étoiles tapissaient le ciel sombre comme autant de paillettes argentées et je pouvais entendre au loin les rires des hommes dans les bars.
Et moi, dans tout ça ? J’avais froid et j’étais paumée, pardi. Il fallait, bien évidement que je choisisse une nuit bien sombre, bien flippante et bien froide pour me perdre. J’étais maitre dans l’art de me fourrer dans ce genre de situations. Surtout que à pars ma grande écharpe en tissus et ma veste noire, je n’avais rien pour me protéger de la fraicheur. Qui c’est qui allais se prendre un bon rhume ? C’est Gretel ! Et je n’y manquerais pas, j’en étais sûre. Déjà que lorsque je criais trop fort je me prenais un problème à la gorge… mais passons.
J’étais donc seule, paumée et frigorifiée dans une ruelle humide, et je portais sur mon épaule l’étui d’une guitare. J’en avais joué en ville toute la journée, ayant préféré transporter une guitare plutôt qu’un lourd piano, même portatif. J’avais mon médiator épinglé sur mon chapeau violet, les cheveux toujours bien coiffés et un short qui contribuait grandement à mon début de rhume. Mes chaussures à talon ne faisaient pas de bruit, car je m’étais arrêté à l’entente d’une plainte qui résonnait comme un écho dans les ruelles.

"Je m'ennuie Mad... et j'ai mal aux jambes à force de chercher"

C’était de toute évidence une jeune fille, qui semblait lasse et fatiguée. Elle se plaignait à une personne qui semblait être… un homme, d’après le ton de sa voix, même si je n’arrivais pas à entendre ce qu’il disait. Que cherchait-elle ? Je faillis sortir de mon coin mais me ravisait, un mauvais pressentiment me soufflant que je devais rester à ma place. Je ne bougeais donc pas, me retenant difficilement de changer de jambe d’appuis ou même de respirer trop vite. J’étais plaquée contre le mur, aux aguets. J’étais plutôt méfiante et nerveuse. J’avais peur, une crainte sourde s’emparait doucement, perfidement de moi et me paralysait, faisait cogner mon cœur si fort dans ma poitrine que j’avais l’impression que toute la ruelle était emplie de ce son répétitif.

"Tu sens Mad ~ Enfin... notre patience a payé ♥"

J’eu soudain très froid, puis chaud. Je sentis ma tête tourner sur le coup de l’horreur, et je me demandais sur quel type de psychopathes j’étais tombée. Cependant je décidais qu’il ne servait à rien de continuer à me cacher, et je sortis donc de ma cachette. Puis j’observais les deux individus. La fille était plus jeune que moi, elle avait de beaux cheveux noirs relevés en deux couettes volumineuses. Ses yeux étaient… rouges. L’homme, quand à lui avait des cheveux roux mi- longs et un œil rose, l’autre étant caché par un bandage. Autre détail étrange, il portait des oreilles postiches de lapin. Ils étaient tous deux très beaux, comme deux anges noirs. Méfiante, je serrais l’étui de ma guitare contre mon épaule.

"Qui… qui êtes-vous ?"

Voilà, c’était dit. Les dés étaient jetés. Je me demandais juste ce qui allait se passer. Allais-je mourir ? Et si ces deux personnes étaient au contraire bienveillantes ? Un bruit me sortit de mes pensées et je poussai un cri aigu, surprise, avant de mettre la main sur ma bouche. Je savais que j’étais parano, mais je ne pouvais m’en empêcher. Je baissais les yeux, tandis qu’une corde de mon instrument vibrait, d’un son grave. Bonjour la discrétion.
Le topo ? J’étais frigorifiée, paumée et j’allais sûrement bientôt crever
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♫ Survivre un soir de pleine Lune ♪   Ven 19 Juil - 20:52


Survivre un soir de  pleine lune


Ce soir encore j'étais dehors, pas étonnant vu que petit un je n'ai pas de maison, et petit deux, parce que mon petit un est une bonne raison de traîner dehors. Je me réveillais comme d'habitude dans un endroit que je ne connaissais pas, j'avais dû m'endormir dans la rue, comme ça, parce que je m'ennuyais mais maintenant j'étais bel et bien éveillée. Je regardais l'état de mes vêtements, je les dépoussiérais parce que mon pantalon gris avait reçu un peu, et puis je mettais la capuche de mon sweat-shirt. Il faisait pas très chaud ce soir, mais au moins je pouvais profiter de la Lune. Cet astre qui adore me narguer d'en haut mais que j'aime quand même.

Une main dans ma poche sur mes balles, mon revolver numéro un, et j'étais un peu rassurée. Ce soir, je voulais bouger, j'avais envie de narguer l'ennui en m'amusant un peu. J'avais un revolver dans la main à huit coups. Donc minimum huit chances de s'amuser.
Je me baladais dans une ville dont, je ne savais rien et puis à la rigueur, je m'en fichais comme de l'an quarante. J'avais besoin de faire saigner quelqu'un, tout simplement. Mon instinct de Vargas revenant au galop mais pas seulement, c'était un véritable ravissement de faire souffrir les autres. Même si je trouvais parfois que mon pouvoir n'était pas faire pour la torture. Les morts étaient parfois trop rapides... C'était pas drôle.

Alors que je marchais, ou plutôt que j'errais sans but, sans envie à part celle de me battre, m'enfin, bref. Alors que je pensais je me pris une personne de dos. Je murmurais une excuse bidon, avant de me reprendre quelqu'un et de m'énerver.

« Mais bordel ! Vous pouvez pas dégager tout simplement de mon chemin ! »

Je soupirais, m'énervant puis je regardais enfin les gens qui étaient trois, une brune, une brune et un lapin ! Je le regardais parce que je n'avais pas encore vu de lapins aussi grand. Pas ma faute à moi si j'aime ! Je me ressaisis, puis décida de repartir, pensant quand même que l'aura que dégageait ce groupe n'était pas...normale ?

Tant pis, je marchais un peu plus loin, puis finalement je m'installais sur un banc non loin des trois. Puis je vis une cible mouvante, sympathoche alors j'allais tenter de tirer. Au pire je taperai la brunette gothique, sinon j'aurai ma cible. J'armais mon bras, enleva la sécurité et touchait ma cible, un ivrogne qui passait heureusement ou malheureusement (tout dépend des points de vues) par là. Je le regardais tomber au sol, bouger un peu frénétiquement puis mourir. Sa pire peur ? Mourir dans la rue comme un chien, désolée de l'expression, mais c'est ça. Pathétique et décevant. A la rigueur j'aurai préféré toucher la fille, au moins elle, aurait été plus marrante...Peut-être.

J'affichais une mine boudeuse et contrariée. Puis regardant le groupe, je rangeais tranquillement mon arme...


« Quoi ? Qu'est-ce que vous regardez ? Vous voulez essayer aussi ? »

Image:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♫ Survivre un soir de pleine Lune ♪   Mer 31 Juil - 20:48

HRP:
 

♫ Survivre un soir de pleine lune ♪



J’aime beaucoup la nuit. C’est une période qui signifie pour moi la fin d’un début, le début d’un commencement. C’est un moment agréable, où la chaleur étouffante de l’après-midi laisse place à une fraicheur bienvenue et agréable. C’est un moment que la majorité des humains craignent et redoutent. Car la nuit est emplie de mystère, elle est même quelquefois… inquiétante ? Oui, c’est le mot. Et cet adjectif convient également parfaitement à Victoria et à moi-même. J’entends ma maitresse se plaindre d’un mal de jambes et de son ennui. C’est vrai que nous n’avons trouvé que quelques ivrognes pour apaiser notre faim, et leur chair étaient plutôt… comment dire… ignoble. Ce qu’il nous faudrait, c’est une personne jeune et en bonne santé.
Victoria s’assieds sur une caisse, puis se relève d’un coup. Ses yeux brillent d’un éclat malsain et je souris, ayant également sentit l’odeur.

« Tu sens Mad ~ Enfin… notre patience a payé ♥ »

Mon regard se porte sur la jeune fille qui se tient devant nous. Elle est jeune, et semble effrayée. Elle porte une guitare en bandoulière, ses yeux sont améthyste, une couleur plutôt rare et ses cheveux noirs. Elle est très fine, presque maigre. Une question hésitante sort de sa bouche aux lèvres décolorées, mais je ne lui réponds pas, un bruit fort résonnant soudain. La fille hurle, puis pose vivement une main sur sa bouche.

« Mais bordel ! Vous pouvez pas dégager tout simplement de mon chemin ! »

Je la regarde, amusé et hume son odeur. Elle n’est pas humaine, non, elle porte la même odeur que Victoria et moi. C’est une Vargas. Elle porte un pistolet dans sa main, et nous dévisage un par uns, s’attardant un peu sur moi. La fille alla s’asseoir sur un banc, sans que je la quitte des yeux, m’étant positionné devant Victoria et la tenant fermement derrière moi. Un coup pars, un homme tombe, hurle et meurs. La balle doit être spéciale, et je vois la jeune fille aux cheveux d’une couleur étrange soupirer, comme si elle s’ennuyait. Elle nous reparle d’une voix brusque, et je la fixe dans les yeux, un grand sourire aux lèvres :

« Pourquoi tuer une personne rapidement avec un revolver alors que la torture peut s’avérer plus jouissante ? ♥ »

En reportant mon regard rose sur la jeune humaine, je susurrais à l’oreille de Victoria :

« Il me semble que c’est une bonne nuit pour… s’amuser un peu ~ »

Le son grave de la corde s’estompa, tandis que mon bandage se défaisait lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♫ Survivre un soir de pleine Lune ♪   Jeu 15 Aoû - 20:42

"Qui… qui êtes-vous ?"
« Souhaite tu vraiment le savoir ma chère ? »

La regardant, scrutant, dévisageant littéralement, Demoiselle Kingsley en avait déjà l’eau à la bouche. Malgré la nature fébrile que lui inspirait le petit corps chétif de la jeune fille elle fessait abstraction de celas la faim étant plus forte.  Fermant les yeux pour humer l’odeur naturel quelle émanait, l’odeur du sang frais, l’odeur de peur… Le visage apeuré de la fille amusait grandement Victoria, il faut dire que c’est penchant sadique se réveillaient en un claquement de doigt. Levant le bras, le cache en fer blanc qui lui couvre un doigt dans la bouche, elle aiguisait ses canines dessus presque impatiente de gouter se délicieux nectar qui coule dans ses veines. La jeune fille semblait trembler de froid mais aussi de peur, une expression que la demoiselle varga adore voir sur les visages de ses victimes. Commençant à s’avancer pour la gouter, oui la gouter, un sourire pas très rassurant dessiné sur les lèvres elle n’avait qu’une envie en tête et n’allait pas tarder à la satisfaire. Tout ce passait bien, jusqu’à ce qu’une personne la cogne brusquement pour ….ricocher sur Madisson. Surprise, choquée, et prise au dépourvu elle regarde ce nouvel invité.

« Mais bordel ! Vous pouvez pas dégager tout simplement de mon chemin ! »

Grimaçant un peut, elle était gênée, mais surtout blasée, elle reconnait à la voix celle d’une fille. La regardant plus fixement elle voit ses cheveux vert et sa tenue d’un gout des plus lamentables pour la Lady, toujours bien habillée.

« Quelle politesse… l’éducation n’est pas votre fort à ce que je vois »

La regardant hautainement elle repère vite sa caractéristique, elle aussi était une varga… et Victoria n’est pas très amical avec ses comparses quelle juge de niveau inférieur, presque comme de simple animaux. S’approchant d’elle, pas peur pour un sous de ce qu’elle pourrait bien faire. La jeune varga s’éloigne pour ce poser quelque mètre plus loin. Intriguée par son comportement elle revient vers Madisson.

« Elle n’est pas humaine…. Gardons la à l’œil au cas où »

S’apprêtant à reprendre ce pour quoi elle était dans cette rue, c'est-à-dire mangé, sa proie était devant elle et ce n’est pas la présence de cette nouvelle invitée, grossière qui allait l’empêcher de se sustenter. Mais c’est sans compter les facéties de la jeune Varga… Surprise par un coup de feu Victoria se retourne vivement vers elle les yeux montrant sa colère.

« Quoi ? Qu'est-ce que vous regardez ? Vous voulez essayer aussi ? »

Nnon pas quelle a un quelquonc intérêt pour la victime qui vient de mourir mais plutôt pour le fait que le bruit de ce coup de feu attire d’autre personne et des agents de sécurités. Soupirant longuement elle envoi une de ses chaînes pour la ligoter afin quelle ne fasse plus de grabuge.

«  Vraiment les enfants de nos jours on la fâcheuse tendance à m’exaspérer…. Ma chère, non pas que je ne suis pas contente de rencontrer d’autre gens de ton espèce…mais voit tu, en ce moment nous sommes plutôt occupés. Aurais-tu l’intelligence et la gentillesse de passer ton chemin et nous laisser ? »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ♫ Survivre un soir de pleine Lune ♪   

Revenir en haut Aller en bas
 
♫ Survivre un soir de pleine Lune ♪
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un soir de pleine lune
» Les Histoires de la Pleine Lune
» Pleine lune, sombre présage. [Moyen, privé]
» - Pleine Lune - PV
» Le Mystère de la Pleine Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Karneval RPG :: Section HRP :: RP abandonnés/Terminés-
Sauter vers: