Karneval RPG

Forum RPG basé sur le manga KARNEVAL
 

Partagez | 
 

 Un pas, deux pas, trois pas... et te voilà toi sur le chemin du destin [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un pas, deux pas, trois pas... et te voilà toi sur le chemin du destin [Libre]   Lun 12 Aoû - 19:42

Chronomei, c'est trop grand... pourquoi j'ai acceptée d'entrer dans cette académie mais, Madame Watabane avait l'air si heureuse pour moi que j'entre dans une académie si prestigieuse et puis après pour devenir membres de circus même si je préférais rester voir les technologie qu'ils ont c'est tout ce qui m'intéresse en fait, les cours et les élèves qu'il soient dans la même sections que moi ou dans une autre ou qu'ils soient plus âgées je m'en fiche un peu... Je n'ai pas vraiment envie de me faire d'amie et encore moins d'ennemis alors évitons le monde ce sera parfait.

J'avais déjà visité les lieux avec Monsieur Watabane et le directeur, tout le monde me regarder de travers... je n'ai pas vraiment apprécié alors c'est pour ça que je ne me ferais aucun amis vu que certaine personne aime regarder les gens de haut.

Je suis les cours normalement sans déranger personne quand viens la pause déjeuner... les autres élève me regarde partir puis des rires de filles sûrement des filles qui se croient forte en se moquant des autres... Je sors de cette ambiance que je déteste par dessus tout et me réfugie sur les toits de l'académie.

Je m'assoit et mange le pain fourré que je me suis achetée en route vers mon endroit préféré ou je passe la plupart des pause et la pause déjeuner aussi, le ciel est magnifique et je me mets à penser au passé à toutes ces choses que j'ai faite... J'ai laissé tombé un peu mes rêves pendant un an jusqu’à ce que je rencontre Monsieur et Madame Watabane qui m'ont redonné le goût à la vie et qui m'ont permis un peu de réaliser mes rêve. Je suis quand même heureuse d'être dans cette académie même si je n'aurais jamais penser mettre les pieds un jour. Sur cette pensées, j'éclate de rire ça fait du bien de rire des fois. Une fois mon pain fourrée finie, je ferme les yeux juste pour me les reposer, j’espère que je ne vais pas m'endormir, car ce serais le pompon de m’endormir et de sécher des cours. J'écoute le vent soufflée, un son apaisant et fort à la fois, je le laisse me bercer et enlever mes idée noir pour repartir plus joyeuse que jamais dans le monde réel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un pas, deux pas, trois pas... et te voilà toi sur le chemin du destin [Libre]   Jeu 22 Aoû - 12:54

-Bon, aujourd'hui, je dois aller dans cette académie, il me semble.


Mais, je n'avais pas trop avis d'aller là bas.
La raison de cela est très simple, il y a trop de personnes que je ne connais pas. De plus, il se demanderont bien pourquoi je suis içi. Mais cela est bien quelque chose dont je ne peux pas parler.

Je me demander bien à quoi pouvais bien ressembler une école, je me rappelle également pas de cela.
J'ai juste entendu dire que là bas y avait vraiment beaucoup de monde.
Quelques minutes plus tard, j'étais enfin arrivé à destination. Quand je marchais dans l'établissement tout le monde me regarder cela me fesser un peu tresser, mais je restai calme. Quand soudain une jeune fille se cogna à moi. La jeune fille commença à tomber en arrière et tomba sur ses fesses.
Je m'approchai d'elle en lui tendis ma main en m'excusent et le lui demanda ensuite si elle avait rien de casser. Elle n'avait rien, j'étais soulagé.

-Fait attention la prochaine fois !

Je lui disais cela tous en lui sourient, les élèves me regardèrent tous en sourient cela me rendais heureuse. Après cela, je me dirigeai vers le toit, de toute façon, j'adore me retrouver dans les endroits en hauteur et calme. Quand j'arrivai là, je vis une jeune fille à la chevelure rose allonger.
Je m'approcha d'elle l'aire inquiète, mais la je vis la jeune fille dormir tranquillement.
Elle avait l'air heureuse.

-Tu dois sans doute faire un très beau rêve, je me trompe ?

Je me plaçai alors sur des grilles en fer et là, je commençai à chanter une chanson.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un pas, deux pas, trois pas... et te voilà toi sur le chemin du destin [Libre]   Jeu 22 Aoû - 13:38

Je crois que je me suis endormis, car j'ai du mal à distinguer quelque chose... quelqu'un qui chante, une voix vraiment magnifique. J'ouvre les yeux, éblouis par le soleil... je me retrouve en face d'une fille mais, elle ne porte pas l'uniforme de l'académie, elle est habillé normalement. Je me met à réfléchir et repense à ce que les professeurs ont dit aux futur membre de Circus, ceux qui iront sur le terrain qu'un des membres devait venir leur faire un cours particulier ou un truc du genre... à vrai dire je n'ai pas vraiment écouter l'information, j’étais plutôt dans mes pensées à réfléchir à toute sorte de choses.

Je me relève précipitamment et dit d'une voix timide qui n’apparaît que dans des situation comme celle-ci :

-Pardon, je... je suis désolée...

Attend... pourquoi je m’excuse moi... la jeune fille va me prendre pour une folle... Je baisse la tête, rouge comme une tomate et honteuse de mon comportement bizarre... Après je pense que cela est normal, enfin je pense vu que j'ai dormi devant elle et que c'est un membre de Circus c'est un manque de respect de ma part... Mais, dans quelle situation me suis-je mise... si ça se trouve, on va me viré si jamais on l'apprend et mes rêves s’envoleront en fumer, bon pour la casse comme un vieux jouet inutile qu'on peut plus réparer.... J'ai toujours la tête baissé, je ne sais pas trop quoi faire, je deviens de plus en plus nerveuse... je déteste me mettre dans des situation embarrassante... Espérons que cette membres de circus soit gentille...


Dernière édition par Naho Ryûzoji le Mer 28 Aoû - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un pas, deux pas, trois pas... et te voilà toi sur le chemin du destin [Libre]   Jeu 22 Aoû - 14:00

Alors que je chantais tranquillement là je vis la jeune fille au magnifique cheveux rose se réveiller. Je la regardais avec tous en sourient et je m'arrêtasse de chanter. J'étais sur le poins de lui parler quand soudain, elle commence à s'excuser. S'excuser ... Pourquoi... ?
Sans doute, car elle s'est endormis.

-Non, ne t'inquiète pas ce n'est pas grave ! De toute façon, je fais la même chose que toi, alors je ne vois pas le mal le dedans.

Je la regardais, elle devenait vraiment aussi rouge comme une tomate. En tout cas, elle a l'air vraiment gêner. Elle avait la tête baisser et je ne pouvais pas voir son visage.

-Quelque chose ne va pas, tu te sens pas bien ?

Je m'approchai d'elle et posai ma main sur son front, elle n'avait pas l'air d'avoir de la fièvre. Je m'éloigna ensuite d'elle on sautant en arrière. 

-Maintenant que j'y pense, je ne me suis pas encore présenté, il me semble. Je suis Akiko mage du deuxième vaisseau de Circus. Ravis de te rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un pas, deux pas, trois pas... et te voilà toi sur le chemin du destin [Libre]   Mer 28 Aoû - 18:06

Je respirais intérieurement, je devais calmer... ne plus être embarrasser par cette situation qui d'un point de vue extérieur ne devais pas passer embarrassante mais, pour moi oui alors d'abord je lui souris et dit d'une voix clair et gentille don j'ai pas trop l'habitude à part avec les gens que je ne connais pas vraiment :

-Non tout va bien, inutile de vous inquiéter.

Je continuait de respirer intérieurement, elle paraissait gentille quand elle se présenta... elle était bien membres de circus et de plus membres qui va sur le terrain, akiko était son prénom, c'était plutôt jolie et je trouve que cela lui va comme un gain, j'espère que tout le monde pense comme moi sinon c'est des imbéciles les gens qui pensent pas comme cela....

Je n'était plus rouge, j’étais enfin calmer et pouvais me présenter calmement et sereinement et un grand sourire sur les lèvres... il faut se montrer aimable avec les gens qui ne nous ont rien fait, c'est ce que me disait souvent Kyoko quand j’étais en colère contre le monde entier.

Je me présente convenablement :

-Naho Ryûzoji, étudiante en Technologie et Innovation.

Je souris gentiment, je pense que je devrais partir car, les cours vont bientôt reprendre et si je sèche le moindre court, je m'en vaudrais un peu vu que c'est Monsieur Watabane qui paye mes études ici....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un pas, deux pas, trois pas... et te voilà toi sur le chemin du destin [Libre]   Mer 28 Aoû - 18:46

La jeune fille avait arrêté d'être rouge comme une tomate cela me rassura un peu.
Cette petite s'appelle Naho Ryûzoji un très joli nom. Je la regardais avec mes grands yeux bleus comme l'océan et la mer. Naho et également étudient en Technologie et Innovation. Ça doit être bien ...
Moi je ne sais même pas comment c'est l'école, mais bon se n'est pas grave. Soudainement, une larme commença à couler sur ma joue. Je me retournais tous en m'ésuiyant mes petites larmes.
Naho doit sans aucun doute me trouvais bizarre à mon avis.

- Ah désoler, j'ai quelque chose qui est entré dans mon œil, mais maintenant ça va.
Mais dit, moi, tu ne devrais pas aller en cour, toi ?


Je disais cela en souriant.

- Moi aussi, je dois y aller, je dois aller voir des étudiants.
J'espère te revoir très bientôt, je suis contente de t'avoir rencontrer.

Je m'approchai d'elle en lui tendent ma main.

- Devenant amie Naho.

Je lui pris sa main en le serrant bien fermement.

- Tu es maintenant l'une de mes amis le plus précieux pour moi.

Soudain, la sonnerie commença à sonner.

-Ah je vais être en retard et toi aussi aller à la prochaine Naho.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un pas, deux pas, trois pas... et te voilà toi sur le chemin du destin [Libre]   Mer 28 Aoû - 18:56

J’étais heureuse de me trouver en présence d'un membres de circus quand akiko me rappela à l'ordre pour les cours, j’esquive un peu rire joyeux quand des larmes coulèrent de ses yeux... elle était triste, Pourquoi ? Elle dit juste que c'était une poussière, j'y crois pas trop mais, je ne vais pas me mêler des affaires des autres, ce n'est pas mon genre.

Quand la cloche retentis, je me suis mise en panique déjà que le professeur que j'ai maintenant n'est pas très gentil il est strict comme c'est pas permis. J'allais partir quand Akiko me dit d'une voix enjouée :

-Devenons amie Naho


J'aquiece de la tête en souriant de toute mes dents, elle me serra la main remplie de gentille... c'était la première jeune fille qui voulait devenir amie avec moi, cela me fessait chaud au cour. On partis toutes les deux du toit et prirent des chemins opposée, je lui dit au revoir de la main et partis en courant comme une furie en cours. Les gens de ma classe me regardait bizarrement et je les regardait tout aussi bizarrement, je ne dis rien... pas envie de me gâcher le moment que je venais de passer avec Akiko, j'espère la revoir un jour.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un pas, deux pas, trois pas... et te voilà toi sur le chemin du destin [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un pas, deux pas, trois pas... et te voilà toi sur le chemin du destin [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Jamais deux sans trois... Choose your colors
» Ensuite je lis un livre, et même deux ou trois.
» Hope is Dead : Lithium Elfensen & Vlad Siegfrey VS Dimitri Vladof
» Le secret de Ron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Karneval RPG :: Section HRP :: RP abandonnés/Terminés-
Sauter vers: