Karneval RPG

Forum RPG basé sur le manga KARNEVAL
 

Partagez | 
 

 Watashi wa soba ni iru yo || Nanami Yûhan || Terminée

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Watashi wa soba ni iru yo || Nanami Yûhan || Terminée   Ven 31 Mai - 5:50



YÛHAN Nanami  


Pseudo :: Nanami Yûhan
Age :: 20 ans
Sexe ::  Femme
Orientation Sexuelle :: Hétérosexuelle

Groupe :: Kafka
Classe ::
Métier :: Maître d'armes
Arme :: Une lance qui peut se rétracter et se diviser en plusieurs morceaux reliés par une chaine.

Autre ::
Citation :: Leave me alone ~ ♦ ~











♦  Let's Play ♦


Physique

    De taille moyenne, environ un mètre soixante pour une cinquantaine de kilos. C'est une jeune fille qui ne fait pas ses vingts années et demies. En effet, avec son visage infantile on ne pourrait pas croire que nous sommes en face d'une véritable jeune femme.
    Ses cheveux sont rouge orangé suivant l'utilisation de son pouvoir. Ses yeux rouges eux aussi peuvent être assez déroutant, faisant par moment penser à un animal.

    Nanami ne sourit jamais, sauf lors de combats ou de railleries. Elle s'attache toujours les cheveux car ils pourraient la gêner et ce ne serait pas vraiment pratique. De temps en temps on peut voir dans ses yeux de la tristesse, sa colère aussi, alors qu'il ne se passe rien, c'est tout à fait normal car elle pense beaucoup à son passé.
    Elle n'arrive pas vraiment à cacher ses émotions sur son visage, comme si on pouvait entrevoir une partie d'elle-même, malgré elle.

    La jeune femme porte toujours une tenue rouge ou rose, souvent une tunique ou une robe car plus pratiques pour se battre, courir, sauter... Mais lorsqu'elle est dans son Dojo, elle porte toujours sur elle son Shinai (le bâton de Kendo).

    Dans ses yeux on peut y lire de la détermination, mais aussi quelque chose de plus profond, comme si elle se cherchait elle-même au travers de sa quête de réponse et de vengeance...

    Toujours avec quelque chose dans la bouche, elle mange tout le temps sans prendre un seul gramme, peut-être est-ce dû grâce à ses entraînements quotidien...?
    Elle ne mange pas n'importe quoi non plus, un fruit ou alors des mikado ou des sucettes. Rien de tel pour la calmer, et la forcer à réfléchir.
Mon Caractère?

    Règle 1 : Vivre pour Oe-chan.

    Règle 2 : Toujours suivre ses règles, sa voie, ses convictions.

    Règle 3 : Ne pas se forcer à faire quoi que ce soit.

    Règle 4 : Ne jamais forcer personne à faire ce qu'il ne veut pas faire.

    Règle 5 : Ne plus se lier avec personne.

    Règle 6 : Toujours dire la vérité.


    Malgré les apparences Nanami est une personne très sensible qui s'est forgée une carapace de peur de tomber en morceaux. Elle est quelqu'un de très droite même si les apparences semblent trompeuses. Elle suit ses propres règles, sa propre voix, mais aussi respecte les règles d'un lieu, d'une organisation.

    Si on engage pas le combat contre elle, même contre Circus, alors elle ne l'engagera pas.

    Elle réfléchit beaucoup voire trop pour son propre bien, plutôt calme, le fait de tout analyser peut être à la fois une bonne et une mauvaise chose.

    Nanami n'est pas avec Kafka parce que ça lui fait plaisir, d'ailleurs presque plus rien ne lui fait plaisir, non, elle est là-bas parce que c'est un choix logique. Néanmoins elle reste un minimum libre par rapport à cette organisation, elle choisit les missions qu'elle veut ou non mener et refuse de transformer les humains non consentant en Vargas.

    Ce qui lui fait peur ? Elle a peur de tout ce monde de lumière, ce monde de bisounours dans lequel elle croyait tant avant d'être plus que surprise. Nanami-chan craint de ne pouvoir garder sa colère dans un monde tel que celui-ci.
    Alors elle reste dans les ténèbres, gardant un œil sur cette puissante organisation jusqu'au moment où elle se décidera à l'affronter. Même seule contre tous. Elle ira avec l'intention d'obtenir des réponses et si celles-ci se trouverons insatisfaisantes, elle fera le nécessaire pour faire un maximum de dégâts tout en se battant jusqu'au bout pour ses convictions.

    Peurs : Monde lumineux et chaleureux. Peur de s'être trompée. Peur de s'attacher, d'aimer.

    Ce qu'elle aime : manger des sucreries mais pas toutes (mikado, pommes, sucettes), elle aime la couleur rouge mais aussi la couleur bleue qui lui rappelle sa sœur de cœur Oe-chan.

    Ce qu'elle n'aime pas : les personnes qui abandonnent leur coéquipier parce qu'ils veulent sauver leur peau. Les mensonges.

Mon Histoire

    Nanami Yûhan – 20 années

    Mon histoire n'a rien de bien passionnant, j'ai eu des moments d'immense joie, d'immense peine, de rage et de colère. Néanmoins je veux au travers de ce journal prendre le recul nécessaire sur moi, ma vie, ce que j'étais et ce que je suis devenue.

    * * *

    Vingt et un ans plus tôt

    Cours... Cours petite fleur... Cela ne m'empêchera pas de t'avoir...

    Elle courait effrayée, effarée et perdue concernant tout ce qui se passait ce soir là. Elle était poursuivit par un Vargas sans en avoir conscience. Cette jeune fille ne se doutait pas qu'en se faisant contaminer par cette chose elle « condamnerait » son propre enfant et sa propre personne à une vie bien misérable.

    Après la terreur vint le bonheur et le malheur.

    Nanami naquit neuf mois et demi plus tard (eh oui, un peu en retard oui...). Sa mère ne survécu pas à l'accouchement et le nourrisson fût placé dans un orphelinat où elle resta jusqu'à ses douze ans.


    L’Orphelinat

    Nanami vécut assez longtemps dans cet endroit, il n'était pas très claire, lumineux, mais il convenait pour des enfants qui ne savaient pas où aller, ni qui ils étaient.
    Elle finit par être la plus âgée, la plus bizarre avec ses longs cheveux rouge orangé, comme si à la place des cheveux elle avait des flammes. Et puis ses yeux. D'un rouge sang profond. Disons que ce n'était pas l'idéal pour trouver une famille. Toujours un peu seule, un peu rebelle, elle n'était jamais choisie pour trouver une famille mais tant pis. Soit les futurs parents la prenaient comme elle était avec son mauvais caractère soit ce n'était même pas la peine d'essayer.

    Avec un fort caractère et étant la plus âgée, il arrivait qu'elle garde un œil sur les nouveaux venus pour qu'ils se sentent bien tout de suite, mais si elle n'aimait pas trop être avec les autres elle voulait qu'ils puissent trouver le bonheur. C'est de cette manière qu'elle rencontra Oe-chan. Une petit fille de trois ans sa cadette. Elle était toute mignonne, une bouille bleue toujours en train de pleurer ou de sourire.

    Lorsqu'elle n'était pas bien, Nanami allait la voir pour lui redonner le sourire. La seule personne avec qui elle tissa un lien solide. Elle n'avait pas envie de voir son amie partir ou même de la laisser si par miracle quelqu'un venait pour elle. Un jour qu'elles goûtaient, Oe-chan lui demanda :

    « Pourquoi tu n'es pas comme ça tous les jours... Je suis sûre que tu pourrais partir si tu faisais comme avec moi. »

    « Je ne veux pas, je veux partir avec toi. »

    « Personne ne veut d'une personne fragile. »

    « Alors je te garde pour moi », lui avait-elle dit un immense sourire aux lèvres.

    M'enfin, il était temps pour elle de partir de l'orphelinat, elle le savait. Il y avait peu de place et elle était grande à présent et personne ne voulait d'une jeune fille comme elle, même en cachant au plus profond d'elle-même...

    Plus tard, elle prit quelques affaires, puis dit une nuit au revoir à ses petits frères et sœurs de cœur avant d'écrire un mot d'adieu aux personnes l'ayant fait vivre, instruite.
    Seulement elle ne pouvait se résoudre à abandonner sa petite sœur. Oe-chan représentait son Soleil, sa raison de vivre. Naïve, frêle, gentille et drôle, elle avait toute ses chances à l'adoption, mais quand bien même, elle voulait la garder pour elle, vœu égoïste. Alors qu'elle s'apprêtait à partir, elle entendit une faible voix.

    « Emmène moi avec toi. Ne me laisse pas Onee-chan. Ne pars pas sans moi !!! », elle entendit Oe-chan sangloter dans son dos.

    « Tu peux avoir une famille, tu le sais, pourquoi rester avec moi ? »

    « Parce que tu es spéciale... »

    Nanami ne savait pas trop quoi faire mais fini par céder, emmenant sa petite sœur avec elle à Toji la ville portuaire. Elles vivaient de vols, mais aussi de petits jobs dans des épiceries tout ça.
    Elles étaient plutôt heureuse même si de temps à autre Nanami avait à se battre, les protégeant toutes les deux. Se débrouillant très bien avec une barre de fer, la se demanda si elle ne pouvait pas s'essayer au Kendo et aux différents arts martiaux.

    Plus tard... Les aptitudes « innées » de la jeune fille firent surface. Alors qu'elle s'entraînait sous l’œil admiratif d'Oe-chan, une bande de gars ivres virent à leur rencontre avec des intentions pas très nettes. Elle se battit bec et ongles mais disons qu'elle n'était pas non plus super expérimentée, c'est alors qu'elle entendit une voix dans sa tête.

    « Tu veux la sauver ? Tu veux la protéger ? Fais comme je t'indiquerai... »

    « D'accord. »

    Sans hésité Nanami avait décidé de protéger son trésor coûte que coûte. Elle sentit alors une douce chaleur au plus profond de son être, une sensation de puissance aussi. Ses cheveux étaient plus rouges et vifs que jamais et ses yeux plus animal. Elle prononça les mots qui lui étaient murmurés puis sa barre de fer se transforma en une lance dorée et pointue.

    Elle ne se rappelle plus vraiment ni comment ni pourquoi mais les hommes se retrouvèrent blessés et à terre en un rien de temps. Oe-chan était surprise mais n'avait pas peur, pendant que Nanami avait peur d'elle-même et avait peur de craquer. Alors au lieu de s’effondrer elle préféra prendre la main de sa petite sœur et l'emmener au loin le plus vite possible.

    Effarée Nanami ne savait plus quoi faire, heureuse que sa sœur de cœur aille bien, ne comprenant pas ce qui lui arrivait, elle avait peur. Peur d'elle-même...

    « C'est ce que tu voulais... », ricana la voix au fond d'elle-même.

    Prostrée, elle pleurait, ne comprenant plus rien, seule Oe-chan et ses douces mains la rattrapèrent de cet abîme. Elle la regardait comme à son habitude, une immense sourire aux lèvres.

    « Je savais bien que tu étais spéciale. Tu es un Ange de Miséricorde... Ne pleure pas. Je resterai toujours auprès de toi. »

    « Tu n'as pas peur de moi ? »

    « Mais non... Tu m'as protégée, tu m'as aidée. Je t'adore... »

    Souriant Oe-chan la prit dans ses bras puis proposa quelque chose.

    « J'ai déjà vu des personnes avec des capacités comme les tiennes ! C'est vrai ! Ils s’appelaient... Karthus ! Non... Circus ! Oui oui, ils faisaient comme de la magie et protègent les habitants contre le mal. Comme toi ! Peut-être devrais-tu essayer de les contacter ? Je t'aiderai... »

    Relâchant son amie, elle souriait et attendait une réponse. Nanami-chan était surprise, ne sachant pas vraiment où donner de la tête.

    « O...oui...d'accord »

    « Il faut que tu t'entraînes et contrôle ta magie mais je suis sûre qu'ils pourront t'aider ! »

    * * *

    Les filles étaient à présent dans une « vraie » maison, elles travaillaient, vivaient heureuses aussi et cherchaient à approcher Circus tout en s'entraînant au maniement des armes.
    Tout se passait pour le mieux lorsqu'une nuit, Oe-chan partit sans dire un mot à Nanami pour rencontrer des personnes qui disaient être de Circus. Elle voulait être sûre des sources et de trouver les bonnes personnes avant d'en parler à Nanami.

    Lorsque la jeune fille se rendit compte de l'absence de son amie si frêle, elle se mit à courir de partout dans la ville pour la retrouver, mais sans grand succès. Elle se dirigea alors vers les quais et y trouva le corps de son amie. Elle se lança sur les opposant mais sans succès, ils partirent sans qu'elle puisse faire quoi que ce soit.

    « Oe-chan...Oe-chan !!!! Tiens bon ! »

    Elle pleurait pour son amie allongée par terre et couverte de sang. Oe-chan souriait, regardant Nanami comme à son habitude.

    « Pro...met moi...de vivre... Pro...met... »

    « Pas besoin tu seras là pour moi. Tu l'as dit ! »

    « Cir...cus...enn...enn...ennemis. »

    Nanami se figea, puis se concentra sur son amie, essayant d'arrêter l’hémorragie.

    « Tiens bon ! Allez ! Ne me laisse pas ! Qu'est-ce que je vais faire sans toi moi ?! Oe-chan !!!! »

    Pleurant toutes les larmes de son corps, son amie sourit, essayant de la prendre dans ses bras, avant de mourir.

    Nanami se leva, folle de rage et de colère. Considérant dorénavant Circus comme ennemi sans savoir que les personnes se faisant passer pour eux était des personnes de Kafka, décidées à faire plonger la réputation de l'autre organisation.

    * * *

    Depuis la mort d'Oe-chan, disons que je ne suis plus vraiment moi-même. Je ne vis que pour elle. Mon Soleil a disparut derrière les nuages. Les nuages épais de la mort et de la peur. J'ai erré pendant quoi ? Une année lorsque Kafka me proposa de les rejoindre. Etant le principal ennemi de Circus, je me dit que c'était plutôt une bonne idée. Je devins maître d'arme, invoquant mes armes par ma seule volonté. Comme quoi mon « don » peut être utile.

    Je suis de nouveau seule, seule avec moi-même et mes propres démons, me demandant comment ça se serait passé si j'étais allée avec elle ce jour là.

    Cela me hante. Je possède mes propres règles, mes propres lois, pas comme tous ces gens de Kafka. Ils sont tous fous, moi aussi d'ailleurs puisque j'y suis. Mais bon. Je ne suis pas trop dans leur trip de transformer les humains comme Vargas. Après tout souvent ils sont moches et dénués d’intelligence. Pas franchement une super arme... Ils font comme ils veulent après tout, mais qu'on ne compte pas sur moi pour transformer ceux qui ne le désire pas. Je m'y refuse car tout le monde doit avoir le droit de disposer de soi.

    Actuellement je dirige un Centre des Arts martiaux dans l'un des bâtiments détenu par un membre assez riche de Kafka, je ne sais plus qui et à la rigueur je m'en fout. De cette manière j'ai une activité rémunérée et je peux apprendre en m'entraînant. C'est un bon plan n'est-ce pas?
    J'essaye de trouver un nouveau but en cohérence avec mes convictions, mes croyances. Mais aussi essaye de comprendre « pourquoi » et « qui » réellement a tué ma petite sœur de cœur. Jamais je ne m'arrêterai sans preuve ni sans savoir.


    * * *

    Nanami ferma alors son Journal regardant Uro-san.

    « Il est l'heure pour toi de passer à l'action. »

    Elle se leva, le regard mauvais.

    « Qu'on en finisse... »

Capacités/pouvoirs

    Nanami-chan a ce pouvoir depuis qu'elle est née, néanmoins il ne s'est réellement développé qu'à l'adolescence. Elle peut faire apparaître n'importe laquelle des armes qu'elle maîtrise à au moins 80% par ça seule volonté. Celle-ci peut changer de forme si et seulement si elle la contrôle à 100% comme c'est le cas avec sa lance.

    (Le changement n'est actuellement possible qu'avec sa lance, les autres armes qu'elle peut invoquer, sont des épées, lames, katanas et le bâton de Kendo)
Mes liens

    Uro : C'est lui qui lui a proposé de rejoindre Kafka. Il connait aussi la vérité sur son passé et donc sur Oe-chan.


♦  Derière l'écran.
.



I'm Overbooked

♦-Prenom : Hime-chan ! ♥
♦- Age : 19 années
♦- Sexe : Féminin

♦- Niveau Rp : 7/10
♦- Comment a tu trouvé le forum? : DC de Sae Mogami & Keichi Maeda
♦- Le mot de la fin : Mouahahahahah... Quoi c'est pas un mot?



The End†

Spoiler:
 








Revenir en haut Aller en bas
Weiss Doriann
CIRCUS
CIRCUS
avatar

▬ Messages : 180
▬ Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Watashi wa soba ni iru yo || Nanami Yûhan || Terminée   Sam 1 Juin - 14:14





Félicitation tu es Validée.♪
Tu peux dès maintenant :

• Aller recenser ton avatar
• Chercher un partenaire pour rp
• Obtenir un agenda
• Demander une chambre à Chronomei

Et passe un bon moment parmi nous ! o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Watashi wa soba ni iru yo || Nanami Yûhan || Terminée   Sam 1 Juin - 14:20

    Merci beaucoup ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Watashi wa soba ni iru yo || Nanami Yûhan || Terminée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Watashi wa soba ni iru yo || Nanami Yûhan || Terminée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je ne te promets pas de rester calme. [ Shiraishi Nanami/Dongwoo Jang] [Terminé]
» Luchia Nanami [Gryffy]
» watashi wa.. watashi wa.. wakanai.....
» Nanami Toshiba
» [Presentation] Hajimemashte watashi wa Lucian desu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Karneval RPG :: Section HRP :: Fiches Abandonnées/Refusées-
Sauter vers: