Karneval RPG

Forum RPG basé sur le manga KARNEVAL
 

Partagez | 
 

 Une soirée pas comme les autres [RP Groupe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres [RP Groupe]   Jeu 10 Oct - 16:40


    Cette soirée était vraiment des plus ennuyeuse, alors j'avais décidé de passer un peu à l'action, connaître ses ennemis, mieux les cerner dans leur propre environnement. On verrait bien le résultat. J'étais à la fois en train d'effectuer une mission et en même temps j'étais là pour mieux comprendre qui ils sont pour leur faire tomber le masque de toute cette fausseté.
    Je ne m'en sortais pas trop mal jusque là même si en regardant un peu de partout, j'avais croisé le regard de Nai le temps d'un instant. Le regard qui aurait pu me faire changer d'avis sur ce que j'allais faire. Je m'étais assez rapidement détourner pour que cela n'arrive pas. Je n'écoutais que moi et peut-être aussi Nai, mais là je ne devais faire confiance qu'à moi-même. Heurtant la femme qui avait fait une entrée « spectaculaire », j'espérais peut-être trouver quelques réponses à mes questions. Elle me demanda alors si j'étais élève à Chronomei. Je fis alors preuve de timidité, me mettre dans le rôle qui était mien en cette soirée.


    « En effet, je suis en première année... », dis-je en rougissant un peu. Je me demandais comment je pouvais lui soutirer des informations, je n'étais pas très douée pour ça, ni tout ce qui touchait les relations humaines, je ne l'avais jamais été mais Oe m'avait grandement aidée passé un temps de ce côté là. Une ombre parut furtivement sur mon visage. Puis finalement, ce fut au tour d'un guignole sur l'estrade de demander le silence et d'apparemment faire de certains de leurs élèves, des diplômés... Je m'éloignais alors de la blonde pour profiter du spectacle. Je crois même qu'elle se déplaça aussi, mais qu'importe, j'étais assez concentrée, me demandant comment je pouvais bien faire passer le message et gâcher un peu leur fête, ou pourquoi pas enlever mon Nai. Oui, c'était devenu le mien depuis qu'il n'avait donné son numéro de téléphone. Dans tous les cas, la situation était...difficile.

    J'écoutais d'une oreille ces imbéciles aller chercher leur diplôme, soupirant et essayant de me décider.
    Je pouvais très bien me la jouer théâtrale. J'avais peu de chances de m'en sortir sans dommages et tranquillement pour rentrer chez moi. Je le savais mais bon, on pouvait toujours essayer. J'avais du matériel assez bien dissimulé pour faire de la fumée mais pas que, un petit truc bien pratique que l'on m'avait donné, un petit objet permettant de s'échapper d'une mauvaise situation, en échange d'un peu de sang. Mais aussi j'ai toujours mon pouvoir qui me serait sans doute d'une grande aide. Alors soit je m'en tenais au plan, aussi suicidaire soit-il, soit je faisais comme je voulais.

    Tentant dans les deux cas n'est-ce pas... ?

    A la fin de toute cette mascarade je décidais d'agir, enfin un peu d'action dans cette fête sans aucune ambiance. Je me fis une place au milieu de l'immense pièce et sifflais un bon coup, tout le monde avait dû avoir mal aux oreilles pour le coup, mais tant pis pour eux. Un petit cercle se forma autour de moi et je souris un peu, un air plus ou moins mauvais, disons qu'il était partagé entre de la malveillance passagère et l'envie de jouer.


    « Que le jeu commence ! », dis-je dans un silence.

    Je lançais au même moment un petit carton vers le capitaine du second vaisseau et une boule de fumée rouge. Je me déplaçais rapidement vers ma cible du moment, Nai-chou, profitant de l'agitation ambiante pour l'attraper gentiment et de lancer ma seconde arme, cette arme que je vous parlez tout à l'heure.
    Nous étions instantanément à l'extérieur de l'édifice. Je tenais Nai par la main, et lui jetais un regard bienveillant.


    « Désolée de t'embarquer dans cette partie de cache-cache Nai, mais peux-tu rester avec moi un peu plus longtemps, s'il te plait ? », lui dis-je à la fois contente de l'avoir près de moi mais à la fois inquiète de sa réponse...

    Je n'avais aucune intention de lui faire du mal, ni même de l'emmener à Kafka, ça c'était hors de question. Je voulais juste le protéger de ce que je pensais être mon ennemi et de ce qui est potentiellement un allié.

    Les gens là-bas devaient avoir balayé la fumée et avoir enfin lu mon carton, celui-ci leur disait ceci :


    « Que la partie commence, je vous rendrai Nai
    lorsque j'aurai des réponses...ou peut-être pas...
    N. »


    La pure vérité. J'embarquais alors mon cher ami vers une zone boisée, prête à faire face à toutes les situations, ou presque...
    La prochaine étape : les semer puis rentrer au Dôjô. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres [RP Groupe]   Ven 11 Oct - 16:39

Elle semble bien nerveuse à ton gout pour participer à la soirée, stresse du fait quelle soit nouvelle ? Où alors me cache t-elle quelque chose ? Elle avait beau me paraître inoffensive dans sa petite robe couleur de ses cheveux elle n’en restait pas moins suspecte à mes yeux. J’allais me retourner pour introduire Isobel a la discussion mais plus personne ne ce tenait à mes côtés, surprise je balaye du regard la salle et repère facilement la petite tête blanche de ma sœur, celle-ci semblait plutôt bien entourée et en assez bonne compagnie. Des jeunes de son âge filles et garçons mélangés autour d’elle, chose plutôt agréable à voir. Car pour elle c’était rare de la voir aussi causante envers les inconnue, je souriais grandement, elle grandissait à vue d’œil et mûrissait également, une femme voilà ce quelle devenait ! J’en étais fière et je ne lui cachais pas. Je voyais également des jeunes hommes séduisants l’entourer, dont un qui se distinguait plus que les autres en l’avait surement invité à manger quelque chose, je ne pouvais pas m’empêcher de les trouver craquants. Mon attention fut brusquement détournée par l’intervention du directeur de l’établissement qui annonçait l’ouverture officielle de la cérémonie de remise de diplômes. Les élèves se succédaient et je repérais petit à petit les têtes qui ferrons bientôt partie de mon vaisseau, rien d’extraordinaire pour le moment pas beaucoup de candidats se détachait du lot des diplômés. Je ne devais pas être trop dure non plus mais ne pas prendre des élèves qui ne savent pas faire face à de vrai situations d’urgence. Je soupirais longuement sous le petit sourire de mon collègue du deuxième vaisseau.

« tsssss…. »

Mon regard des plus blasé le fit sursauter et regarder ailleurs en perdant son sourire agaçant. Avec tout ça j’en avais complètement oubliée ma petite rousse. Regardant à côté elle aussi avait disparus, je me mis à regarder la place vide dépitée et presque accablé de me retrouver toute seul de la sorte, tout le monde me fuis ou quoi ? Dans un long soupire je secouais mon verre vide et décide d’aller prendre un autre verre, l’alcool était mon meilleur ami dans les moments de solitude, j’avais beau être médecin cela choquait souvent les gens de me savoir fumeuse et buveuse d’alcool forts, quoi je suis sensée être la sainte vierge ? Laissez-moi rire ….

« Kof KOf KOf KOF….c…c’est quoi ce bordel merde ! »

Sans crier gare, la salle se remplit d’une immense fumée rouge, j’avais du mal à respirer et mes yeux me piquait, je n’arrivais pas à voir a plus de 2 mètre de moi. J’arrivais à entendre les cries des invités qui paniquait, qui s’affolait, les gens qui chercher leur amis et d’autres qui cherchait à apaiser la foule. Peu à peu la fumée disparaît montrant presque une scène de chaos. Les chaises renversées, les tables de buffet bousculées par les gestes de panique les gens assis par terre essayant de retrouver leur souffle et leur calme. Avançant un peu je marche sur quelque chose, le regardant je vois un carton ou il y a une inscription aux couleurs rouges.

« Que la partie commence, je vous rendrai Nai
lorsque j'aurai des réponses...ou peut-être pas...
N. »

Tout à coup je commence aussi brusquement m’affoler. Et je ne sais pas pourquoi la première personne qui me vient en tête n’est pas Nai, mais Isobel. Normal me direz vous elle est ma sœur et ma seul famille.

« ISOBEL ! ISOOBELLLL ! »

Par chance je la repère non loin de là vers le buffet des sucrées en compagnie du jeune homme qui par galanterie l’avait protégée de ses bras, courant comme une sœur paniquée je viens directement la voir la prenant dans mes bras poussant presque le jeune homme sans le vouloir.

« Ca va ? Rien de cassé ? Tu arrive à respirer ? Montre moi tes yeux, ouvre la bouche je veux voir l’intérieur. Lève la tête je veux écouter ton cœur !... »

Je m’affolais littéralement sur elle pour savoir si elle allait bien sous toutes les coutures j'était dans la médecine alors autant en profiter, oubliant complètement le bout de papier de la personne qui avait kidnappé Nai.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres [RP Groupe]   Ven 11 Oct - 20:16

Alors que j'étais tombée par terre comme une grande maladroite, je relevais alors la tête et là, je vis Sae-chan en me tendant sans main avec un joli sourire à la lèvre en me demandant si tous allaient bien.

- Oh merci Sae-chan

J'avais pris alors sa main pour pouvoir alors me relever sans me blesser. Je regardais mon pied, il n'avait rien, j'étais un peu soulagé, je me serais sentie triste si je ne pouvais pas participer à la fête. Quand je regardais Sae-chan au même moment, je vis une magnifique jeune fille à la chevelure rose avec une bonne poitrine, je regardais fixement cela " Comment ça se fait qu'ils soient si gros ? "

Je regardais un peu les miens, c'était drôle pour la première fois, j'étais un peu jalouse d'un corps d'une autre fille. Quand je la regardais manger des macarons, mon ventre commença alors à faire un petit bruit discret, je commençai alors à rougir au même moment la jeune fille aux cheveux rose me donna un macaron, c'était le dernier à ce qu'elle disait.

- Merci, c'est gentil.

Je disais cela en rougissant un peu et commença à manger mon morceau de macaron que je regardais avec des yeux doux . Quand soudain, j'entendis quelqu'un crier " Kenshi-sama ! " ... Sur le coup, je regardais un peu partout, c'était un bel homme, mais, pas vraiment mon genre de mec.

Soudainement, il commença à avoir beaucoup de monde autour de Sae et de Raberry. Je les perdis alors de vue sans que je puise faire quoi que ce soi.

Je l'ai regardé s'éloigner de plus en plus de moins je tournais alors là tête et là quelques étudiants s'approchèrent de moi pour me poser plein de questions sur Circus et plein d'autres choses.

Soudainement, j'avais une drôle d'impression autour de moi, je tournai la tête et là, je vis une jeune fille à la chevelure rouge avec une femme avec une magnifique chevelure argentée " Qu'ils sont beaux " je me disais, mais, j'avais un très mauvais pressentiment venant de cette fille. J'essayais alors de m'approcher quand soudain, c'était enfin l'heure pour les étudient à avoir leurs diplômes. J'étais contente pour eux quand j'y pense, je ne suis pas allée dans une école comme ça pour pouvoir entrer dans Circus.

Après que cela fut enfin terminé, je fus prise de sursaut quand j'entendis un sifflement, je tournis la tête et là, j'y vis la jeune fille aux cheveux rouges de tout à l'heure puis elle jeta un nuage de fumée et elle prit quelqu'un avec elle.

« Que la partie commence, je vous rendrai Nai 
lorsque j'aurai des réponses...ou peut-être pas... 
N. »

Elle disait quelque chose de bien étrange ... La réponse ? ... Quelle réponse ?
Je sortis alors à toute vitesse dehors en essayant de la rattraper, je la voyais bien. Quand je les regardais comme ça, elle n'avait pas l'air d'être méchante, mais plutôt de découvrir quelque chose.
J'essayais de toutes mes forces de là rattraper, mais, rien, elle courait bien trop vite pour moi. Cette fois, il fallait être plus maligne je regardai autour de moi pour voir s'il y avait un chemin que je pouvais me servir plus pouvoir me retrouver devant elle sans problème. Puis enfin, j'en trouvai un, c'était un petit trou, mais, avec mes petits corps fins ce n'était pas très difficile de passer dedans.
Je l'a voyais arrivé devant moi, je me trouver en face d'elle tous en l'empêchant de passer. 
- Dis ... Quelle est la réponse que tu recherches ?
Bien que je ne la connaisse pas, je voulais pouvoir la comprendre et trouver ce qu'elle recherche, j'avais l'impression de l'avoir déjà vue quelque part.
- Je sais que je ne te connais pas, mais j'ai l'impression de t'avoir déjà rencontrée quelque part.
Je sais que cela ne t'intéresse pas, mais s'il te plait écoute mon histoire peut-être, je pourrai t'aider pour quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Weiss Doriann
CIRCUS
CIRCUS
avatar

▬ Messages : 180
▬ Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres [RP Groupe]   Mar 29 Oct - 13:19

Je regardais cette autre petite bleutée de mes grands yeux azure. Elle rougissait et fixait ma poitrine, je me sentais quelque peux gênée, pour ne pas être méchante ou vulgaire envers cette petite je détourne le regard en gonflant les joues le temps quelle se lasse de mater littéralement mes seins. Dans un soupire je balais la salle du regard pour voir ce qui ce passe dans l’ensemble, entre joie, rire, discussions rien de bien exceptionnel je dois dire, rien de bien excitant. Ce qui avait le don de me donner un sentiment d’ennuie mortel.  Je finis par reporter mon regard sur la petite nouvelle, qui en passant elle ne devait pas me connaitre, je ne lui ai jamais vraiment parlé juste croisé dans les couloirs et vue de loin. Comment je la connais ? Tout simplement parce que j’adore me tenir au courant des petits nouveaux qui intègre le deuxième vaisseau. Elle avait l’air d’apprécier le macaron à sa juste valeur un bon point pour elle, car quiquonque n’aime pas les macarons sera définitivement sur ma liste noir ! Puérile dites vous ? Je m’en contre fiche, et je vous emmerde. Vous venez de vous faire une place sur ma liste noir Tient ! Soupirant grandement je m’accoude au buffet qui venait d’être pris d’assaut il y a quelque minute et qui ressemble à un champ de bataille. L’entré de cette blonde avait été un moment d’attraction mais l’excitation du moment c’est vite estompé pour laisser place au brouhaha ambiant d’élèves surexcités et de nobles papotant de leur affaires. Tout en resserrant ma main sur celle de Sae je la rassurais devant ce flot de personnes qui allait et venait devant nous.

« Berry...tout le monde est parti. Ils nous ont laissé. »
« Hum ? ..Ah oui, on ne doit pas être assez intéressantes ! »

Je me mets à rire de ma propre bêtise amusée en la regardant, son petit air abattu boudeuse me fessais totalement craquer, si j’avais été un homme je crois que je l’aurais brusquement embrassé, me pinçant les lèvres j’avais cette soudaine envie en tête…

« Berry-chan, je crois qu'on devrait rejoindre Hirato pour la cérémonie, avant qu'elle ne commence...»
« Oui allons y, je commence à sérieusement m’ennuyer … »

Un peu boudeuse à mon tour je la suis sur l’estrade ou se trouvait tout nos compagnons ainsi que notre capitaine Hirato, comme a mon habitude je lui souriais grandement les yeux pétillants restant tout de même dans mon statut de subordonnée en public en respect total envers lui, alignés en rang d’oignons toute l’équipe attendait dans le silence le début de la cérémonie qui ne tarda pas. Le directeur fit son apparition et des réminiscences de mon passé dans cette académie refont face et un sourire s’affiche sur mes lèvres. Nostalgie quand tu nous tiens. Les diplômés s’enchainent les uns après les autres. Je me revoyais montant les marches pour recevoir mon diplôme et dévisager les capitaines un à un m’interrogeant sur lequel serait mon futur boss. Cette petite parade durera environs une vingtaine de minutes. Mon regard se dispersait partout sauf sur la cérémonie elle-même. La voilà enfin terminée je m’étirais discrètement car rester immobile comme une statut sa fatigue je vous dit….tout à coup une fumée écarlates envahie soudainement la salle, la panique ce fait entendre dans toute la salle. Les gens s’affolait, se bousculaient, tombaient.

J’écarquillais les yeux devant cette scène des plus ahurissante, Chronomei est sensé être le lieu le mieux gradé, comment une telle chose peut il arriver. Sans réfléchir je me précipite dans la foule, la fumé était compacte et irritait légèrement ma gorge, je mets a tousser tout en relevant les personnes qui se trouvait sur mon chemin les rassurant avec de douces paroles et le sourire.  Je ne devais en aucune façon utiliser mes pouvoir ici, trop de monde m’entour un accident peu vite arriver. Ca me pesait mais je devais faire avec. Peu à peu la fumé se dissipe pour laisser place à un chaos total, les bousculades on engendré des tables renversées, des chaises éparpillées partout des gens légèrement égratignés par leur chutes. Je restais bouche bée devant tout ça, mais surtout je ne pouvais m’empêcher de chercher ce qui avait bien pus ce passer, et qui était derrière tout cela.  Les capitaines aidaient les invités et avait ordonnés de fermer les portes pour ne pas laisser sortir ni entrer personnes avant avoir mis les choses au claire.

« tsss c’est quoi ce bordel … »

Je reporte mon regard vers Sae pour voir si elle va bien et ce quelle fais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres [RP Groupe]   Mar 29 Oct - 14:20

Accablée de tous les maux de la terre la petite Ash maudissait intérieurement ses chaussures de ce début de soirée lamentable quand tout à coup une main apparut et l'aida à ce relevé. La main de celui quel venait à l'instant de snober royalement. Le regardant avec de grands yeux bleus elle se met à légèrement rougir détournant le regard tout en se relevant.

- Ca va aller ? Tu n'as rien de cassé ?
« Non..ça va juste une chute toute bête, merci de m’avoir aidé … »

Toussotant légèrement elle reporte timidement son regard sur lui et se fige en voyant son air des plus blasé affiché sur son visage « Tu devrais faire attention ou tu mets les pieds. », "non jure..."elle le pensait, mais son visage montrait bien ses pensées, le ton qu'il prend n'arrange pas les choses elle se dit, affichant a son tour une mine blasé elle se dit qu'il est bien lunatique à son gout, à t-il vraiment voulu l'aider ou était où était-elle juste sur son chemin. Malgré tout il reste à ses côtés lui conseillant même de rester pieds nues faute de soulier cassés et l'accompagne vers les autres. La bicolore à tout à coup beaucoup de mal à le cerner, tantôt serviable, tantôt cassant de quoi dérouter la pauvre déléguée qui ne sait sur quel pieds danser. Mais il n'émanait de lui aucune forme d'agressivité, c'est tous naturelle qu'elle se laisse guider avec lui. Ne sachant pas trop quoi faire elle reste silencieuse quelque peu intimidée. Les garçons qui lui parlent ne court pas les rues, il faut dire qu'avec le surnom que les dernières lui on donnés sa n'incite personne à venir l'aborder. Dans ses pensées elle sursaute et regarde le beau brun.

- Tu n'aurais pas croisé Nai ?

Penchant la tête un sourcil levé elle regardait les gestes qui accompagnaient ses mots pour comprendre de qui il pouvait bien parler « ma parole on me prend pour un service de renseignement aujourd'hui ! » cette pensée lui vain en tête après que le petit garçonnet lui ai demandé pour son ami voilà que lui aussi demande. Y à t-il quelqu'un qui va la chercher elle un jour ?

« hum… c’est marrant parce que tu me décrit un petit garçon qui justement vient de partir en co… »
« Gareki ! Tu es en retard ! »

C'est en ce retournant brusquement quelle aperçoit le garçonnet en question « en fait ils se cherchaient mutuellement ? » c'est à son tour blasée quelle les regardes tous les deux se retrouver, le petit semblant plus expressif que le grand qui la désespère presque face à son attitude non chalante. La jeune fille se fait surprendre par le petit garçon, Nai apparemment, qui lui prend la main. Cela la rend perplexe, car elle ne le connait que depuis quelque seconde et il semble réagir comme si cela fessait des jours qu'ils se parlent. Il est vraiment adorable cela dit, elle ne peut s'empêcher de lui adresser un charmant sourire face à sa bouille rayonnante. Son regard se reporte sur le jeune brun, si elle avait bien suivi l'histoire il devait surement être le fameux Gareki que Nai cherchait. Sans comprendre elle se remit à rougir en croisant son regard gris bleuté ce qui la fit tout de suite détourner le regard sur une autre chose pour faire disparaitre ses rougeurs gênantes. Sa paire de soulier en main elle regarde le petit s'asseoir et fit de même voyant la cérémonie commencer, les noms défilent ainsi que les diplômés. Non sans grande surprise sa colocataire fut appelée et c'est avec bon coeur que la bi colore applaudit heureuse pour elle, un frisson traversa son corps à cause des cris stridents des hystériques du fan club « Keichi Maeda » soupirant de désespoir elle pose sa tête sur sa main qui se trouve accoudée sur le rebord de la table. L'attraction principale de la soirée terminée Ash s'apprêtait à quitter la table quand la question de Nai la fit sourire.

« Non c’est normal mon chou, je ne suis qu’en premier année pour ma part. Ton ami je ne sais pas mais s’il n’a pas été appelé c’est qu’il ne doit pas être plus ancien que moi. Sauf bien sur s’il a complètement raté ses années a Chronomei dans ce cas aucune chance d’avoir un diplôme ! »

Un sourire taquin s’affiche sur son visage en regardant Gareki amusée, puis repris sa route. Elle avait pour idée de rentrer a pied, sans chaussures aucune chance de trainer dans la salle sans être remarquée et fichée par les autres élèves, déjà avoir ce surnom collé sur elle lui suffit largement alors être la fille sans soulier à une soirée importante ….hors de question, malgré quelle soit forte elle n’en reste pas moins une fille et ne se montre pas dans un tel état.

« Sur ce je vous souhaite une bonne soirée, heureuse que vous vous soyez retrouvés ! »

C'est sans pouvoir s'en empêcher quelle jette un dernier regard presque brillant au jeune homme blasé avant de se retourner. Fessant quelques pas elle se fait surprendre par une horrible fumée rouge sorti du centre de la salle. Se protégeant le visage elle lâche ses chaussures cassés. Sans comprendre ce qu'il se passe elle se fait bousculer par la panique qui l'entour, étalée au sol elle fait tomber des personnes qui la percutent, dans ce brouillard on n'y voyait pas plus de deux mètres devant soit. Essayant de se relever elle toussait sa gorge enrouée par la fumée, un grand bruit de tissu déchiré retentis à son oreille en essayant de se relever, c'est horrifiée quelle remarque le pan de sa jupe accrochée par une chaise tombée qui se déchire, sa magnifique robe bleue nuit fichu et après les chaussures maintenant la robe. Ce soir elle était bel et bien maudite. Le brouhaha ambiant la fessait aussi paniquer, mais à peine elle voulait sortir de ce brouillard quelle percute de nouveau quelqu'un pour finir par le faire tomber avec elle.


Dernière édition par Ash Tsukimori le Mer 30 Oct - 10:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres [RP Groupe]   Mar 29 Oct - 19:11

    J'étais bien entourée, Liam était charmant je dois bien l'avouer. Je pensais que je ne pouvais pas m'intégrer dans ce genre de soirée, avec un groupe que je ne connais que de nom, par les histoires de ma sœur, mais finalement ils étaient tous très gentils, drôles et puis ils semblaient vouloir s'amuser un peu. Je souriais me sentant plutôt en sécurité dans ses lieux et puis j'avais ma sœur tout près. Même si je n'aimais pas forcément trop compter sur elle, la savoir dans les parages me faisait beaucoup de bien, me permettant de me détendre complètement et en bonne compagnie.
    Au bout d'un moment une personne fit son apparition, je pariais pour le Directeur de l'établissement, apparemment c'était l'heure de la remise des diplômes. Ne voyant pas Liam s'agiter comme la plupart de ceux qui montaient sur l'estrade, je penchais pour le fait qu'il n'était pas encore en dernière année. Je souriais toute seule, applaudissant au fur et à mesure les jeunes hommes et femmes qui allaient rejoindre les rangs de Circus. Des filles furent très excitées lorsqu'un garçon à l'allure de prince alla chercher son diplôme. Il ne semblait pas super content, mais en même temps si j'avais été à sa place j'aurais sans doute pas forcément apprécié autant d'attention.

    M'enfin, je restais tranquillement à côté de Liam, mon verre de jus de fruits quasiment terminé. Je soupirais un peu mais enfin la cérémonie se clôtura, le directeur nous souhaitant une bonne soirée.
    J'eus à peine le temps de remarquer la fille qui avait heurté ma sœur qu'une fumée épaisse prit place dans l'immense pièce, faisant beaucoup de grabuge. Tout le monde semblait décontenancé, et puis je toussais un peu, ce n'était pas une fumée très agréable. Liam était toujours tout près de moi, mais je ne recherchais qu'une seule personne, Jézabel.

    Celle-ci arriva rapidement vers moi, me posant un maximum de questions, toute paniquée pour moi. Je la regardais aussi, elle semblait aller plutôt bien, quoiqu'un peu affolée. Je la pris alors dans mes bras, soulagée de la voir en forme, une larme furtive coula sur mes joues, mais rien de bien grave. J'étais juste très heureuse qu'elle n'ait rien.


    « Je vais bien Jéza. Je n'ai rien et toi tu es sûre que ça va ? », je regardais alors à nouveau ma sœur de haut en bas, la touchant aux articulation, au front pour la fièvre, les yeux, et tout, je faisais un peu comme elle pour m'assurer qu'elle n'avait rien du tout et que je pouvais lui demander enfin.

    « Qu'est-ce qu'il se passe Jéza ? C'était quoi cette fumée ? », lui demandais-je un peu inquiète...
    Je regardais un peu de partout dans la pièce, les gens commençaient enfin à rester calme, les agents de circus et les capitaines ramenant peu à peu de l'ordre, pourtant quelque chose devait bien avoir cloché non?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres [RP Groupe]   Dim 10 Nov - 1:30

Oh... Je comprenais mieux, maintenant, avec les explications de la gentille Ash. Il y avait donc plusieurs années d'études ! Cela ne faisait pas disparaître les autres questions, bien sûr. Combien y en avait-il ? Est-ce que c'était très difficile ? Qu'est-ce qu'ils voyaient au juste dans leur cours ? Oui bon, j'étais un peu curieux... Mais je resterais calme et tranquille. Je pourrai toujours le demander à quelqu'un du second vaisseau.

« Gareki est très doué, alors il réussira, j'en suis sûr... » répondis-je donc simplement à sa petite plaisanterie, en souriant.

Elle nous souhaita ensuite de passer une bonne soirée. J'étais un peu triste qu'elle s'en aille tout de même, j'aurais aimé mieux faire connaissance, mais peut-être qu'elle était fatiguée... Et puis, elle ne devait pas encore connaître suffisamment les gens de Circus pour être intéressée à rester un peu plus longtemps. Je me retournai donc vers Gareki après avoir fait signe d'au revoir à ma nouvelle connaissance, voulant lui demander un peu comment ça se passait pour lui et d'autres choses, mais tout à coup, une grande fumée rouge envahit la salle !! Il y avait beau y avoir tant d'agents de Circus, je ne pouvais m'empêcher d'être inquiet, y avait-il eu un incendie ou quelque chose du genre ? Avant de pouvoir réagir, on m'empoigna le bras, sous la surprise je ne pus rien faire d'autre que pousser un petit glapissement de peur. L'instant d'après, je me retrouvais à l'extérieur. Je levai les yeux, une fois habitués à la lumière du jour, et je tombai sur Nanami. Quoi ?! C'était elle qui m'avait kidnappé ? Faisait-elle partie du même camp que les Vargas et Kafka alors ? Le choc de cette possibilité me rendait un peu triste. Seulement, mon amie précisa que c'était une partie de cache-cache et qu'elle était désolée. Elle voulait juste passer un peu plus de temps en ma compagnie. Oh, elle était peut-être juste un peu jalouse alors ? Ça me rassurait, ça me faisait même un peu sourire puisque c'était marrant, mais je réalisai alors un détail, et je m'agrippai à nouveau à son bras, avec des petites larmes aux yeux.

« Nanami, Circus va venir à ta recherche ! C'est très grave ! Je ne pense pas qu'ils écouteront tes explications... Je suis leur ami, et un sujet de recherche important, alors... »

J'étais vraiment très inquiet pour mon amie, j'avais peur, c'est pour cela que je tentais de lui expliquer la situation malgré mes tremblements. Allait-on lui faire du mal ? Non... Je ne le permettrais pas ! Je ne voulais plus perdre quelqu'un qui était important pour moi. Je la protégerais de mon mieux ! Même si cela devait me mettre un peu à dos les autres... Je ne voulais pas qu'il lui arrive du mal pour avoir voulu jouer un peu. Je trouverais une solution pour que tout le monde s'entende... Enfin pour le moment, il y avait de quoi de bien plus important à s'inquiéter. Je jetai un coup d'œil à mon costume et retirai ma veste, la laissant par terre. Ce serait moins facile de nous tomber dessus comme cela, non ? Même dans les bois, les couleurs auraient été trop voyantes. Je regardais Na-chan, me demandant si j'avais bien fait et attendant aussi de voir si elle avait déjà une cachette en tête, mais une voix se fit entendre, c'était Akiko ! Ah ! Ils nous avaient déjà trouvés... Non, elle semblait seule, on avait encore une chance alors, non ? Elle n'avait pas l'air de vouloir nous arrêter après tout... Ne vous faites pas de mal surtout... Mais de quoi voulait parler la demoiselle en bleu ? Elles se connaissaient ?

« Des réponses ... ? » répétais-je, confus. Y avait-il finalement eu une autre raison que j'ignorais à notre petit voyage ?

J'étais prêt à courir si ma rouquine me le demandait, lui tenant la main fermement, mais j'aurais aimé être un peu au courant de ce qui se passait au juste quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres [RP Groupe]   Dim 10 Nov - 13:38

    Je tenais Nai et j'étais plutôt contente qu'il comprenne sans me mettre des bâtons dans les roues. Bon aussi il fallait dire qu'il n'avait pas toutes les cartes en main... Ce n'était pas grave, je le protégerai de tout le monde, Circus comme Kafka. Une trahison ? Oui mais avec des conséquences de toute manière, je suis coincée peu importe ce qu'il se passe, c'est pourquoi j'irai jusqu'au bout et j'obtiendrais des réponses avant de tirer ma révérence.
    Le petit jeu de cache-cache commençait alors dans les bois, je courrais en compagnie de mon ami, mais je savais aussi que l'on étaient suivis, je le sentais au plus profond de mon être, l’instinct peut-être ? M'enfin, d'un seul coup une voix s'éleva dans l'air, c'était forcément un agent de Circus, d'ailleurs en regardant la fillette, je la reconnu. Oui, oui, c'était une des filles qui s'était cassé la figure et qui montrait une nouvelle fois l'incompétence de cette organisation.
    Elle demandait quelle était la réponse que je cherche mais aussi, se fit passer pour une « gentille » en essayant de m'amadouer avec ses manières... Je soupirais, serrant doucement la main de Nai pour le rassurer et lui fit même un sourire, puis le positionnant derrière moi, j'écoutais la fille déblatérer son blabla me disant d'écouter son histoire ou je ne sais quoi. Bref, de quoi enrager n'importe qui alors, pourquoi pas moi ?


    « Je m'obtiendrai rien de toi et non je ne souhaite pas écouter ton histoire, si tu crois que l'écouter m'aidera à mieux vous comprendre vous vous trompez. De plus, lorsque l'on joue à cache-cache il faut laisser du temps aux joueurs de se cacher. Alors... Donne nous encore du temps, merci »

    Je fis apparaître des chaînes, et sans lui laisser le temps de réagir je l'attachais à un arbre. Elle allait vivre, elle n'était pas blessée non plus, juste...elle gênait. Le temps qu'elle se détache serait sans doute assez long pour que l'on puisse se rendre au Dôjô. Je regardais alors Nai et lui dis...

    « Ne t'en fais pas, elle nous rejoindra sans doute mais pour le moment on doit se cacher. Suis-moi... », dis-je en l'embarquant de nouveau.

    Comme j'avais un peu peur qu'il se fatigue vite et puis qu'il tombe et se face mal, je l'emportais doucement sur mon dos, direction ma maison. Cela nous laisserai peut-être le temps de discuter un peu. Mon acte était sans doute désespéré et sans espoir, mais je devais faire quelque chose. Voilà, aussi débile soit-il.

    Nous arrivâmes au bout de quinze bonnes minutes et un moment à tourner surtout dans les rues, juste au cas où, au Dôjô. Il était plutôt traditionnel et était muni d'une vaste salle d'entraînement. Nous entrâmes et je quittais mes chaussures à talons, franchement, j'aurais même pu le faire plus tôt mais bon... Tant pis, je laissais deux minutes Nai à dans une pièce proche de l'entrée puis reviens avec un verre d'eau.


    « Tiens, c'est pour toi, Nai. », lui dis-je en souriant un peu, vraiment désolée de l'avoir embarqué là-dedans mais j'étais comme obligée dans un sens, non ?

    « Je te dois sans doute quelques explications Nai-kun... », je soupirais alors allumant la pièce, elle était simple, une table basse, des cousins, beaucoup de coussins d'ailleurs et puis des placards pour la plupart vide, m'enfin.

    « Tiens, mange ça aussi... », je sortais alors des mikados (bah quoi ! Ça j'en ai toujours!) et puis je me résolus à peut-être parler un peu à Nai avant que les agents débarquent.

    « Tu te souviens... lorsque je t'ai demandé comment étaient les agents de Circus, l'organisation... Eh bien, ce n'était pas une question innocente. Tu me fais beaucoup penser à une personne que j'ai connu et...et c'est pourquoi je ne peux pas te laisser ni avec Circus ni avec Kafka. Je saurais pas vraiment comment expliquer.... », j'avais les larmes qui avaient envie de couler, mais je faisais de mon mieux pour qu'elles restent à l'intérieur. Je le regardais alors, à la fois douce et triste.

    « J'ai besoin de réponses et c'était la seule solution... », murmurais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres [RP Groupe]   Jeu 2 Jan - 16:06

Je paniquais encore et toujours pour ma petite sœur, je pouvais parfois en être malade tellement elle comptait pour moi. Je l’occultais vite fait elle ne semblait pas touchée ou mal, le gaz qui avait était lance ne semblait rien d’autre que de la fumé pour juste s’échapper. J’en avais complètement oublié le jeune homme qui lui tenait compagnie, a vrai dire pour ne pas vous mentir je m’en contre fichais comme l’an quarante, il avait autant de valeurs que le pot de fleure a côté de lui, Ma Isobel passait avant n’importe qui dans des situations pareil ! Elle se jeta dans mes bras et ca me rassurais de la sentir contre moi, je me m’apaisais petit à petit. Je la câlinais un peu pour la rassurer en retour et fini par la regarder.


« Oui ça va ne t’inquiète pas. On rentre lève toi ! »

J’avais toujours la lettre en main et la main de ma sœur dans l’autre. Venant voir directement Hirato elle lui donne sèchement la lettre dans les mains pendant qu’il s’affairait à mettre des barrières de sécurités. Pour ma part j’agis beaucoup plus en grande sœur qu’en agent. Juste avant de partir je me mets dans le rôle qui m’était  imposé quand même. En tant que capitaine du quatrième vaisseau, celui des soins je dois quand même m’investir dans ce carnage. J’ouvre une brèche et regarde les élèves apeurés.

« Si vous pensez avoir des blessures présentez vous aux agents à côté de moi. En fonction de vos blessures vous serez emmené sur mon vaisseau, ne rentrez pas dans la brèche sans être accompagné….cela va à vos risques ! »

Sur ses belles paroles je me retourne directement et entre à mon tour dans la brèche avec Isobel ne la lâchant pas celle-ci.  Je laissais comme à mon habitude mes subordonnés s’occuper des tâches les plus répétitif et simple, j’interviendrais qu’en stricte nécessité, en cas de grosses blessures. Pour le moment je suis encore un peu plus inquiète pour ce qui c’est passé, une fille qui kidnappe le protégé de mon collègue, une histoire qui va mal finir celons moi ! Arrivées sur le vaisseau je guide ma sœur dans sa chambre pour quelle se repose de ces émotions. Tout ceci me travail, mais tant quelle ne sera pas reposé je ne quitterais pas le vaisseau. Nous verrons comment cette histoire évoluera, de toute façon ma place et ici et non sur le champ de bataille.

Isobel & Jésabel quitte le RP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une soirée pas comme les autres [RP Groupe]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une soirée pas comme les autres [RP Groupe]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Karneval RPG :: Section HRP :: RP abandonnés/Terminés-
Sauter vers: