Karneval RPG

Forum RPG basé sur le manga KARNEVAL
 

Partagez | 
 

 [Y] - Un balai, un seau et Hop une batterie de Moutons ça sert!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Weiss Doriann
CIRCUS
CIRCUS
avatar

▬ Messages : 180
▬ Age IRL : 25

MessageSujet: [Y] - Un balai, un seau et Hop une batterie de Moutons ça sert!   Jeu 13 Juin - 15:06



Un balai, un seau et Hop une batterie de Moutons ça sert!


« C’est du foutage de gueule sérieusement ! » 
Un balais dans une main et un seau dans l’autre me voilà embarquée pour nettoyer, je tiquais légèrement devant une scène incroyable, un capharnaüm monumental dans une salle au fin fond du monde du second vaisseau. Je sais très bien que ca fait partie de notre métier de faire en sorte de garder un environnement de travail et de vie sain. Mais là franchement ! Ont aurait cru qu’une tornade ou un …..Je ne sais pas l’apocalypse c’est abattue dans cette partie du vaisseau ? Enfin bref pas grave j’ai appelé du renfort mes petits moutons chéris, mais pas que ! J’ai embarqué ma Sae d’amour. Enfin obligé serait plus correcte ! 
« Elle en met du temps quand même …. J’ai pas envie de passer ma journée à faire ça ! » 
En mode short t-shirt, 
tenue:
 
je l’attend depuis un sacré petit moment debout là attendre la tête posée sur le manche de mon balais à regarder les moutons s’agiter autour de moi, à part soupirer je me bougeais pas trop, une flemme inimaginable m’envahissais, le ménage et moi ca fait un millions pour vous dire. Rien que la chambre ou je dors avec Sae, c’est elle qui la nettoie. Je sais ce n’est pas très sympa de ma part mais ont a fait en sorte d’équilibrer, elle fait le ménage et moi la lessive ! Alors arrêtez avec vos grands airs de « elle l’exploite » pas le moins du monde ! Enfin bref, avec tout ca je n’ai pas beaucoup avancé moi. A croire qu’elle a du oublier que nous devions nettoyer cette pièce. Dans un grand soupire de désespoir et de peine je décide enfin de m’atteler à la tache. Ramassage de papiers, de cartons, de bout de bois, de…non….de ce qui devait être une moitié de pizza on peut encore voir les traces de dents….Mon dieu mais je n’imagine même pas ce que je vais découvrir au fur et à mesure. Pour passer le temps je décide d’enchaîner une petite chanson avec mes petits ouvriers pelucheux. Entremêlant des petits pas de danse, une chanson entraînante et un balai en guise de micro le travail se fessait petit à petit. 
« ENFINNNNNNNN ! »  
J’arbore une position de vainqueur, comme si je venais de démanteler un réseau kafka à moi toute seul, alors que je venais juste de ranger une pièce, mais soit ce n’est pas un grand évènement ! Mais si vous étiez à ma place vous comprendriez ma joie et mon bonheur à la vu de cette salle toute propre ! les bras levés le balai en mode trophée je regarder les moutons qui eux me fixaient de façon bizarre. 
« Quoi ? Ont a fini vous n’êtes pas content ? » 
C’est alors que je vois un petit groupe de moutons sortir d’une porte à côté de moi et là ! Je vois une autre pièce attenante a celle que je venais de ranger. Le désespoir m’envahie au point que je me laisse tomber par terre. Rien que la vu que j’avais de la pièce par la porte ouverte en face de moi je voyais le bizarre qu’il y avait. Pire que celle ou je suis. 
 « Je vais jamais en finir …. »
 Dans un soupire presque agonisant j’entends des pas qui s’approche en courant. Je ne pouvais pas me tromper, je reconnaîtrais ces pas n’importe où.
 « SAE !!!! »
 Une fois de plus j’avais raison !




Dernière édition par Rasberry Wood le Dim 7 Juil - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Y] - Un balai, un seau et Hop une batterie de Moutons ça sert!   Jeu 13 Juin - 15:54


    Je rêvassais un peu, je regardais fixement un mouton de notre vaisseau, lui demandant ce que j'avais oublié. Apparemment, lui non plus ne savait pas, alors nous avions commencé à ranger la chambre de Berry et de moi-même. C'est que notre petite touffe rose avait pour habitude d'étaler ses affaires un peu partout, quelque chose qui ne me dérangeais pas du tout en fait, je lui remettais ses affaires pliées sur son lit, et les documents rangés sur son bureau. Je passais alors un coup de balais et je lavais le sol. Regardant le mouton, je remarquais quelque chose de pas trop normal. Je lui demandais alors s'il savait ce que j'avais oublié de faire et il me répondit :

    « Mêêêêêêsonnnn »

    « Oui on est à la maison. Mais tu sais pas ce que j'ai oublié par hasard ? »

    « Bêêêêêê... »

    « Be... ? Be... ? Berry !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »

    Je mis alors des vêtements adaptés, je savais bien que j'avais oublié quelque chose. Non pas Berry, non, mais le grand nettoyage de printemps du Second Vaisseau. Il y avait quelques pièces dans le vaisseau qui servaient de débarras et qui avaient bien besoin d'un petit coup de neuf, de plumeau et de fraîcheur. Une fois, que j'eus enfilé une jupette et un t-shirt je courrais en direction de mon rendez-vous.

    tenue:
     




Avant que je ne passe la ligne d'arrivée, j'entendis un grand « SAE !!!! ». Je souriais puis fis une pause triomphale.


« Tamdam ! Sae à la rescousse ! »

Je souriais beaucoup puis courus droit sur ma meilleure amie puis lui sautais au cou.

« Désolée...désolée...j'avais oublié. »

Je lui fis alors pleins de bisous sur la joue, puis je la lâchais enfin, regardant vers la pièce à nettoyer. Puis tombe dénue, un genre « ah ouais quand même... ».

« Allez ! On est partie Berry, viens ! »

Je la pris par la main puis plongeais au cœur de la pièce. Car oui, plonger était bien le verbe à utiliser, vous ne pouviez pas toucher le sol, c'était tout simplement impossible. Dans ce bordel, car c'était un sacré bordel je perdis mon amie, puis prise de panique de m'être « perdue » j'essayais de ressortir vers le haut de tout ce fouillis !!!!

« Berry !!!!!!!!! », criais-je, je ne la voyais nul part , et si elle s'était faite mangée par le croque-mitaine des montagnes de trucs ! Cette espèces est super dangereuse, j'en avais entendu parlé, mais où, ça je ne savais plus du tout. 


    « Je vais te sauver ! »



    Puis je replongeais, tombant directement sur une chose douce et rose... Je savais bien si c'était mais j'avais envie de jouer un peu alors je lui fis des chatouilles en mode camouflée par le bordel... Mouahahahahahahah, j'étais diaboliquement folle aujourd'hui. A l'attaque!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Weiss Doriann
CIRCUS
CIRCUS
avatar

▬ Messages : 180
▬ Age IRL : 25

MessageSujet: Re: [Y] - Un balai, un seau et Hop une batterie de Moutons ça sert!   Ven 14 Juin - 12:14

« Tamdam ! Sae à la rescousse ! »

Torturant mon balai je la fixais en la fusillant du regard, non pas que je lui en voulais…non en fait si je lui en voulais de m’avoir l’aissée seul à nettoyer cette salle. Mais comment en vouloir à cette bouille d’ange bénit ? Dite moi hein ? Si sa ne tenait qu’à moi je la kidnapperais pour la garder que pour moi dans une petite boite en velours. Oui je vais loin, mais vous n’avez pas la moindre idée de ce qu’elle représente pour moi, pour mon cœur, pour ma vie en générale. Enfin bref ce n’est pas dans l’histoire ça !

« Avoue que tu a encore oublié ! »

Avec un grand sourire elle court  et me saute au cou. Je  la rattrape et la serre contre moi, j’adore toujours autant quand elle fait sa.  Un petit bisou sur la joue et je retrouve aussitôt mon sourire, elle a le don de me rendre heureuse en toute circonstance, elle a le don de rendre ma vie « rose bonbon » comme elle sait si bien le dire. Notre petite étreindre fini elle regarde la salle encore remplit de bazares à son grand désespoir elle ne s’imaginait surement pas voir un tel dégât je pense

« Allez ! On est partie Berry, viens ! »
« hannnn j’ai pas envie…. Si on laissait les moutons s’encharger ? »

Ni une ni deux elle m’embarque la main pour ce jetter  à corps perdu dans le capharnaüm. Ne disant rien je la suis sans poser de questions. Mais je me sent vite enfoncer dans le bordel  ambiant. Mon dieu mais je m’enfonce en plus de plus en plus ! C’est quoi ça ! Je commençais à paniquer voyant Sae s’éloigner de plus en plus et moi couler à pic dans ce néant.

« sa…SAE ! »

Me voilà ensevelie sous une montagne de machins, de trucs, de bazars, de choses… je ne voyais plus la lumière et commençais à légèrement paniquer ! Une mort aussi stupide non merci je suis encore jeune ! J’ai encore pleins de choses à connaitre ! Et puis mourir de cette façon c’est vraiment minable et honteux ! Voilà que je commence à m’agiter comme une pile pour essayer de sortir de mon trou mais sans m’en rendre compte quelque chose bougeait à côté de moi.

« Berry !!!!!!!!! »
« Sae ?? »

J’entendais comme un bruit sourd la voix de Sae qui hurlait mon nom, en entendant sa voix on comprenait qu’elle était inquiète, et aussi paniquée que moi. Je me débattais pour réussir à lui indiquer ou je me trouvais mais impossible de revenir vers la surface ! BORDEL !

« Je vais te sauver ! »
« Sauve moiiiiiii !!!!!! »

J’ne devenais presque ridicule ! Enfin elle allait bien me trouver un jour ou l’autre je ne vois pas pourquoi je panique comme ca d’ailleurs ce n’est vraiment pas la fin du monde… Tout à coup je s’entais quelque chose me parcourir le corps, des mains toute douces et fraiches, celle de Sae. La petite bleue me chatouillait cachée par des objets qui nous entouraient. Je me tortillais mais pas pour me débattre mais parce qu’elle me chatouillait. Je ne pouvais pas retenir mes rires et rigolais à plein poumons malgré que je me cognais à des encombrants qui étaient autour de nous. Elle ne s’arrêtait pas et je ne pouvais pas me stopper de rire jusqu’aux larmes aux yeux.

« a…a…ar…arrête…je….je vais me faire pipi dessus !!!!!! »

Ne la voyant pas arrêter je décide de prendre les choses en mains et de basculer la situation. Enfin plutôt la basculer elle. Je lui attrape les mains et la tire vers moi, les jambes qui entour ses hanches je la bloque contre moi.

« Tu va pas t’en sortir comme ça toi ♥ »

Blotti contre moi je lui inonde le visage de bisous et resserre mes jambes pour la plaquer plus contre moi. Rien de méchant, je serrais incapable de la blesser. Préfèrent me donner la mort que de la faire souffrir…une fois ma vergence terminée je la regarde avec une petite mine.

« Faudrait qu’on sorte de là ! Sinon on va mourir ensevelie par des cartons et des moitiés de pizzas moisies… »

Je la prends par les hanches enlevant mes jambes, la soulève pour qu’elle sorte en premier et qu’elle m’aide à la suite.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Y] - Un balai, un seau et Hop une batterie de Moutons ça sert!   Ven 14 Juin - 15:43

    J'étais d'humeur joueuse, taquine et d'ailleurs voir ma Berry-chan en pleine détresse émotionnelle à cause de cette pièce mangeuse de personnes et de papiers me faisais beaucoup rire. J'étais aussi pétée de rire que Berry avec mes chatouilles. Et puis elle était si mignonne ! Qui aime bien châtie bien ! Et j'adorais ma très chère confidente, amie, meilleure copine de dégustation prévue ou non. Au moins avec nous deux ça déménageait et je préférais largement cela à la tristesse du silence et à son ami nommé ennui !
    Je rigolais alors encore plus lorsqu'elle me dit qu'elle allait se faire pipi dessus, parce que j'avais la même impression... M'enfin, je ne m'avouais pas vaincue, du moins c'était ce que je pensais jusqu'à ce que l'équipe rose contre-attaque. Elle me bloquait alors les mains et les jambes pour finir par l'attaque ultime des bisous ! La vague de bisous fut si immense que je faillis ne pas en réchapper, mais mon illustre personne supra résistante ne tomba pas évanouie face à tout cet amour !


    « Faudrait qu’on sorte de là ! Sinon on va mourir ensevelie par des cartons et des moitiés de pizzas moisies… »

    Elle me souleva et me sortit alors de ce capharnaüm, je la sortis alors à mon tour, toute contente de rejoindre la lumière parce que franchement là-dedans c'était plus une cave, une piscine remplie à ras bord de détritus en tous genres ! Je souriais comme une grosse gamine. Oui j'étais bien avec ma Berry à faire des bêtises et à partager des choses. J'étais comme ça qu'avec elle, plutôt fermée en mission, peu extravertie ou alors pas du tout dans le même genre que mon amie, pas tout le temps non plus. Il y a des moments pour ça.

    « Berry !!!! T'es vivante... !!!! »

    Je lui sautais alors dans les bras, pour moi elle était la personne la plus importante à mes yeux, j'aimais certes tout le monde dans les différents vaisseaux, ils étaient ma famille mais Berry était un peu plus. Je ne saurais pas comment dire, mais une sorte de grande sœur. Puis je regardais ma confidente, lui disant de se rapprocher de moi, style je veux lui dire un secret tout tabou et tout, puis je lui lèche la joue.

    « Mouahahahahah ! Je t'ai eue ! Mais sans rire... viens, viens encore, allez ! »

    Elle se rapprocha, puis je lui dis doucement : « On pourrait pas laisser faire les moutons ». Soit son idée de départ. Je rigolais puis me relevais toute contente, tout sourire puis sifflote.

    « On peut dire qu'on a terminé ici et partir après tout, qui le saura ? On peignera nos moutons plus tard pour les récompenser tu ne crois pas ? »

    Puis un mouton vint me voir, je lui souris puis il commença à m'embarquer à l'autre bout du couloir, comme ça sans raison, il me déposa délicatement me séparant de ma colocataire de folie !

    « Berry !!!!! », criais-je comme une plainte. Je regardais ensuite le mouton qui restait au milieu du couloir avec trois autres, ils nous bloquaient le passage. Je demandais alors au mouton de me laisser passer, mais il me répondis non, parce qu'on était dangereuse ensemble. C'est pas vrai d'abord ! J'avais cassé la cuisine toute seule la dernière fois ! J'avais maintenant une idée en tête, mais bon, je souriais, je fis alors de grands signes à Berry, on allait pouvoir jouer dans le couloir...

    « Saute mouton !!!!!! »

    Je fonçais alors sur le premier mouton, m'appuyant sur lui pour essayer de rejoindre mon amie, mais bon, je ne faisais pas partie des personnes sportive et fus ramenée au point de départ dès que j'essayais de passer le second mouton. Je soupirais...Challenge, challenge...
Revenir en haut Aller en bas
Weiss Doriann
CIRCUS
CIRCUS
avatar

▬ Messages : 180
▬ Age IRL : 25

MessageSujet: Re: [Y] - Un balai, un seau et Hop une batterie de Moutons ça sert!   Lun 17 Juin - 8:33

je sors enfin de cette enfer de matières douteuses, je m’étire de tout mon long avec un soupire de soulagement. Je regarde Sae et lui fait un petit clin d’œil taquin avec un sourire. Sae m’impressionne toujours autant, autant avec moi elle est ouverte, rigolote, fofolle et délirante autant quand nous sortons ou sommes avec d’autres personnes elle se renferme et devient extrêmement timide. Je la trouve cocasse à c’est moment là ! Mais un peut déçu que les autres ne la voient pas comme elle est réellement.

« Berry !!!! T'es vivante... !!!! »
« OUIIIIIIIII ENFINNNNNNN »

Je me mets à hurler comme une loutre et lève les bras en mode vainqueur. Je me mets à rigoler de ma propre bêtises, enfin j’ai l’habitude, je suis peut être ma plus grande fan ! Vous ne comprenez pas ? Normal je suis la seul à me comprendre dans ce monde avec Sae ! Elle aussi me comprend même si je ne parle pas. Je sais que si personne ne rigole à mes blagues pourrit elle serait là pour m’encourager tant bien que mal ! Tout à coup une tête bleue me saute dessus de tout son long, par réflexe je la rattrape le sourire aux lèvres et la fait tourner comme un avion. Avant d’approcher ma tête de son visage pour qu’elle me dise un soit disant secret, curieuse je m’avance et la stupeur elle me lèche la joue… je reste un petit moment les yeux écarquillés et surprise de son geste.

« Mouahahahahah ! Je t'ai eue ! Mais sans rire... viens, viens encore, allez ! »

Je commence à rigoler  a pleins poumons, certains trouverait ça de mauvais gout mais personnellement je m’en fichais comme l’an 40, elle pouvait me lécher la joue autant qu’elle voulait, car c’était Sae, la seul et l’unique. Notre relation porte souvent à confusion quant les gens nous rencontre et ne nous connaisse pas, c’est très amusant de voir leur réactions, surtout pour moi, je peut pas m’empêcher de pousser le bouchon des fois pour rigoler. Je m’exécute donc et me rapproche une seconde fois. Mais elle ne me lécha pas la joue. Elle me fait part de son idée révolutionnaire de laisser les moutons faire le ménage …. Je ne venais pas de lui donner cette idée avant de nous faire engloutir par le Bazard de l’autre pièce ? Si si je vous rassure vous avez bien suivie ! Toute contente, tout sourire elle était fière de son idée et le montrait. Adorable je lâche un petit rire et acquiesce.

« Bonne idée ! Je n’y avais pas pensé tu vois ! »

Mais bien sur ! Non je rigole c’est juste de l’ironie pas trop méchante !

« On peut dire qu'on a terminé ici et partir après tout, qui le saura ? On peignera nos moutons plus tard pour les récompenser tu ne crois pas ? »

« Pour moi je suis d’accord !"

Après tout ici c’est une partie abandonné depuis longtemps. Qui viendrait voir ? Je me trompe peux être mais pour dire vrai je m’en fichais un peut, je ne mesurais les conséquences de mes actes qu’au dernier moment. Je suis du genre à foncer et ne pas réfléchir, tant que l’idée me plais sa me va !

« Très bien mais on fait un truc marrant à la place on devr…..Sae ! »

Sans comprendre pourquoi un mouton emporte ma Sae hors de ma porter. Je saisie pas vraiment le pourquoi du comment et reste quelque peut figée devant la scène. « Berry !!!!! »  je sors en catastrophe de la pièce et me pose dans le couloir. Sae et devant moi derrière une rangé de trois moutons. Qu’est ce qui ce passe à la fin. Elle commençait à me faire de grands signes avec ses bras. Je me mets aussi alui faire des signes.

« SAE ! Pourquoi il ta sortie de la pièce ?? »

J’attendais sa réponse pour comprendre, mais à la place d’une réponse je l’entends hurler dans le couloir « Saute mouton !!!!!! » hein ? Elle raconte quoi ? et la ni une ni deux je la voit foncer sur les moutons et sauter par-dessus sans succès elle se retrouve à son point de départ aussi rapidement qu’un claquement de doigt. Je prends un peut de temps avant de réagir et me mets à sourire comprenant ce qu’elle voulait faire. Voilà que moi aussi je me mets à hurler.

« SAUTE MOUTONNNN POWERRRRRR »

Je m’élance et saute par-dessus le moutons mais me fais aussi ramener à mon point de départ, gonflant les joues je n’allais pas me laisser faire aussi facilement par ces petites peluches ! Je décide de recommencer mais là aussi sans succès ! je me relève et regarde Sae.

« Bouge pas j’arrive ! »

Je fronce les sourcils avec un sourire narquois aux lèvres. J’ai décidé d’utiliser mon pouvoir pour passer de l’autre côté. Il était interdit de l’utiliser à des fins personnelles mais moi j’aimais bien transgresser les règles. C’est plus marrant de vivre dans un monde que tu modèle a ta guise au lieu de suivre bêtement les règles et être un vrai moutons sans originalité et de libre arbitre ! Je commence à foncer sur les moutons mais avant qu’ils ne me touchent je me fais engloutir dans mon ombre en une fraction de seconde et réparer derrière Sae en l’attrapant par la taille pour la plaquer contre moi.

« BOUH ! »

Je lui souffle dans la nuque et lui dépose un petit baiser dans celui-ci. Je regarde les moutons de façon hautaine l'aire de dire je vous est eu! puis vois que justement il n'on pas appréciés que je me retrouve encore une fois aux côtés de Sae et de plus avoir utilisé mon pouvoir. Ils s'approchaient de nous et je décide sans réfléchir de prendre la main de Sae et de courire loin des moutons.

"Faut ce cacher!"

je commençais à prendre cela comme un jeu, je rigolais en tirant Sae je ne sais où cherchant une cachette pour nous deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Y] - Un balai, un seau et Hop une batterie de Moutons ça sert!   Lun 17 Juin - 13:49

    Je n'avais pas fait le cursus de Circus à l'académie, mon pouvoir ne me servais pas à grand chose en règle générale alors je devais essayer d'être forte et de protéger ceux que j'aime totalement par mes propres moyens, en particulier lorsque c'était pour ma Berry. Personne n'avait le droit de nous séparer et surtout pas nos moutons ! Je pris une mine boudeuse pour que le mouton me laisse passer mais apparemment mon charme n'était pas assez brebis au goût du mouton.

    « Il sait pas ce qu'il rate ! »

    Je rigolais toute seule regardant ma comparse qui ne semblait pas s'en sortir avec plus de brio que moi, retournant à la case départ elle aussi, puis à sa deuxième tentative elle utilisa son pouvoir se retrouvant avec moi, toute contre moi. Je souriais, puis lui fit un gros câlin. Si l'une de nous avait des problèmes j'étais certaine de pouvoir compter sur ma petite canaille aux cheveux roses. Je la serrais très fort contre moi et mes pensées négatives s'envolèrent pour laisser place à l'euphorie du moment présent.
    Ma Berry déposa un petit baiser dans ma nuque, j'en frissonnais malgré moi et je rougit un peu, avant de la regarder faire son regarde sûr d'elle et hyper hautain à nos moutons. Ceux-ci semblaient peu contents de nous voir ensemble par tricherie en plus. Ils s'approchaient de plus en plus de nous, de manière assez flippante aussi je dois dire. Cela me donnait l'impression que le couloir était de plus en plus petit, et j'aimais franchement pas ça du tout ! Berry-chan prit ma main et nous commencèrent à courir, je souriais, j'aimais le fait de prendre sa main, le fait qu'elle nous sauvait d'une situation difficile, mais aussi parce que j'avais l'impression d'avoir entamé un nouveau jeu de cache-cache avec les moutons, mais surtout avec ma meilleure amie.


    « Oui, faut qu'on trouve un endroit bien ! »

    Je réfléchissais à où nous pouvions nous cacher.

    « Y a la chambre, les jardins, le toit, le bureau d'Hirato... Dans la chambre de Nai-chouchou, ou chez Yogi... »

    Je me demandais bien où nous pouvions aller... Puis j'eus une illumination ! En plus l'heure était grave, nous étions rattrapées, les peluches miniatures prenant de plus en plus du terrain. Je serrai fort la main de Berry pour ne pas tomber et aussi parce que j'avais envie...

    « J'ai une idée, suis moi... »

    Je pris alors la tête de notre petit groupe, nous enfonçant un peu plus dans le dédale des couloirs du vaisseau, mais comme nous étions poursuivies de prêt, j'ouvris une porte que je connaissais bien et y poussait Berry à l'intérieur...du placard !!!!!! Je rentrais alors moi aussi à l'intérieur du placard exiguë puis je fermais la porte. Il y avait de petite fentes et je pus voir les moutons passer en trombe.

    Je commençais alors à me retenir de rire, le temps qu'il passent, puis je me retournais vers Berry, le temps de lui faire un petit câlin et un petit bisou dans le cou comme elle m'avait fait.
    Puis j'ouvris la porte, nous laissant sortir un peu, toujours dans un couloir.


    « Planque provisoire... A toi de trouver la vraie planque... »

    Je lui fis un immense sourire avant de lui demander si elle savait pourquoi les moutons étaient comme ça aujourd'hui...Ils étaient plutôt bizarres. Peut-être sont-ils jaloux ? Je rigolais alors à cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
Weiss Doriann
CIRCUS
CIRCUS
avatar

▬ Messages : 180
▬ Age IRL : 25

MessageSujet: Re: [Y] - Un balai, un seau et Hop une batterie de Moutons ça sert!   Mer 19 Juin - 19:24



Coincée dans le débarra avec ma choupette je la tenais par les hanches pour la plaquer contre moi afin d’avoir un peu plus d’espace pour nous deux et les balais et seau qui le remplissait. Ont pouvait voir les moutons passaient à toute vitesse devant la porte. Les moutons tous passés j’ai droit à un merveilleux petit câlin de Sae suivit d’un bisou dans le cou qui me fais toujours aussi frissonner. Je souriais en regardant son visage doux et lumineux puis la suit dehors en toute discrétion.

« Planque provisoire... A toi de trouver la vraie planque... »
« Une autre planque ? HUmmmmm…. Notre chambre ? L’endrois le plus logique mais trop facile alors les moutons se diront « non elles ne sont pas si bêêêêêêtes ! »


Suivez ma super logique de rose macaron, je suis ce genre de personne qui a une idée bien précise en tête et qui ne savent pas l'exprimer, ou alors très mal du genre "je me comprend alors laisse tomber". Je lui prends la main et se dirige vers notre chambre en vérifiant que les moutons ne nous repère pas. Le nettoyage de printemps me passait déjà au dessus. Tant que je n’avais pas les conséquences de mes actes sous le nez je ne me prenais pas trop la tête. Mais bon là je passais du temps avec ma Sae, rien ne pouvais me mettre de mauvaise humeur !  Arrivées devant la porte de la chambre je lui ouvre et lui tient la porte comme un preux chevalier devant sa dame et pousse le vice jusqu’à faire une petite courbette à son passage devant moi avant de rigoler et de la prendre dans les bras.

« Ma Dame se plait –elle dans ce modeste lieu ? »

Je parlais de façon soutenu pour faire comme le moyen âge, je la serrais contre moi, j’aimais la sentir contre moi… pourquoi ? Je ne sais pas, mais cette sensation est vraiment agréable, douce et apaisante. Je lui embrasse le crane dans ses cheveux bleues qui me chatouillent le visage au passage. Je la détache de moi et m’avance devant notre caverne de nounours en tout genre avant de sauter à corps perdu. Roulade et encore roulade dans cette mer de doudous et de velours. Je m’arrête et regarde Sae avec un air taquin.

« Venez donc me rejoindre ma chère ne me faite pas languir de la sorte »

Je prenais une pose ridiculement chevaleresque et lui fessais signe du doigt de me rejoindre. Je me trouvais ridicule mais connaissant ma Sae je savais que sa la ferrais rire. Me décalant pour lui laisser une place. Je me disais que les gens pourraient trouver sa louche la façon dont je suis avec elle mais il ne connaisse pas notre lien.  Puis je me reporte sur elle un peu plus sérieux.

« Sae, tu sais que tu compte plus que tout pour moi, mais … est ce que j’en fais trop ? »

Je me couvre le visage avec une peluche un peut honteuse de ce que je demande, je venais de foutre en l’air toute notre bonne humeur avec mes questions stupide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Y] - Un balai, un seau et Hop une batterie de Moutons ça sert!   Lun 24 Juin - 10:44

    Je rigolais, j'étais la plus heureuse lorsque je passais du temps avec ma petite bouille rose. Son imitation des moutons du premier vaisseau était parfaite, franchement, j'étais pliée en deux. S'ils nous entendaient médire sur eux, pas sûre qu'ils seraient contents, m'enfin, tant pis, on a bien le droit de rire un bon coup de temps en temps. Ce n'est pas toujours évidant sur le vaisseau, en mission, alors autant profiter de cet instant.
    Je la laissais me prendre la main et m'embarquer dans les couloirs. Je lui serrais fermement la main, me sentant en sécurité et soutenue. Dans ces moments là je me dis que je suis heureuse de l'avoir près de moi et qu'il ne peut rien m'arriver. Mais aussi, qu'elle est la personne la plus importante au monde pour moi.

    Elle nous emmena donc jusqu'à notre chambre. Je lui souris lorsqu'elle décida de faire sa noble, son chevalier pas sur son cheval blanc non, mais au moins le chevalier dans son attitude, ses gestes, ses paroles. Je riais encore, puis rentra dans la chambre. Elle me prit dans ses bras, et je lui serrais les mains pour la garder toute contre moi. Berry-chan me fit alors un petit bisou sur le haut de mon crâne, je souriais... Berry c'était une amie, ma meilleure amie, ma confidente, mon amour, ma peluche mais aussi un peu comme une maman, une grande-soeur qui prend soin de vous. Après tout elle est plus âgée que moi, alors je suis forcément sa petite-soeur. C'est une histoire d'amour, de passion pour la pâtisserie aussi. Ensemble, on est folles, on est intenables et on est bien. Bizarre non ?

    Je sais pas trop, c'est une sensation que je n'arrive pas forcément à décrire et qui ne se produit pas lorsque je suis avec d'autres personnes. Dans notre chambre, je fais généralement le ménage, mais bon, nous avons nos lits, des tables de chevet et le bureau mais aussi un petit endroit où par terre il y a de la moquette et où nous avons mit toutes nos peluches. Berry sauta alors dans notre caverne d'ali-peluche avant de me faire signe de la rejoindre. Je pris mon élan et je sautais alors sur Berry, dans les peluches que j'adore aussi, souriant et lui faisant un câlinou tout doux tout doux, donc vraiment très agréable.


    « Sae, tu sais que tu compte plus que tout pour moi, mais … est ce que j’en fais trop ? »

    Je regardais Berry-chan un peu surprise me demandant si elle se foutais de moi, mais je croisais en même temps son regard sérieux et sa mine inquiète. Je la pris alors dans mes bras, me plaçant derrière elle et lui caressant les cheveux.

    « Tu sais Berry-chan, tu compte aussi plus que tout au monde pour moi, et tu n'en fais pas trop non, tu es comme tu es et c'est pour ça que je t'aime ! Alors si tu venais à changer quelque chose, je devrais utiliser les grands moyens... »

    En disant cela je lui souriais, déposant un bisous dans ses cheveux, puis l'attaquant en la chatouillant.

    « Un peu comme ça tu vois... »

    J'arrêtais de la taquiner, la chatouillant plus, mais un sourire aux lèvres. Puis redevenant sérieuse, je la serrais plus fort encore dans mes bras.

    « Je veux pas te perdre. Jamais. »

    Je restais là encore un long moment puis je me levais et alla chercher ma brosse et des élastiques avant de revenir vers Berry.

    « Je te coiffe ? »

    J'arborais un doux sourire, puis me rapprochant de ma chérie à moi d'amour que j'aime tant, je lui fis un bisou sur la joue.

Revenir en haut Aller en bas
Weiss Doriann
CIRCUS
CIRCUS
avatar

▬ Messages : 180
▬ Age IRL : 25

MessageSujet: Re: [Y] - Un balai, un seau et Hop une batterie de Moutons ça sert!   Dim 7 Juil - 14:38

« Tu sais Berry-chan, tu comptes aussi plus que tout au monde pour moi, et tu n'en fais pas trop non, tu es comme tu es et c'est pour ça que je t'aime ! Alors si tu venais à changer quelque chose, je devrais utiliser les grands moyens... »

"Utiliser les grands moyens? Je suis rassurée que tu m'aimes pour ce que je suis, même pénible comme je suis~"

Je lâche un petit rire, heureux, soulagée, contente de toujours l'avoir à mes côtés après tant de temps, je l'aimais, oui c'était de l'amour que je ressentais pour elle, mais un amour différent de celui que vous avez entre deux êtres qui s'aiment, qui son amoureux. Je ne serais pas vous expliquez cet amour que je ressens pour elle, moi-même je ne comprends pas, je ne sais même pas ci ce que je ressens est malsain ou pas. Je ne le connaissais pas avant de l'avoir rencontrée et connue. Je la considère comme une sœur, une jumelle, une amante. La toucher, la câliner, lui faire des bisous ici et là. J'en frissonnais et me trouvais dégoûtante des fois mais son sourire me calmait aussitôt et me rassurait dans mes gestes d'affections.

Elle me fait un rapide baiser sur le crâne et m'attaque à coup de chatouille, je riais à pleine voix, impossible d'être malheureuse avec Ma Sae, oui c'est Ma Sae, du moins pour le moment, le jour où elle trouvera chaussure à son pied je sens que ça va être dur, surtout pour moi. Mais tout ce qui compte pour moi, c'est de la protéger l'aimer et la rendre heureuse. Peu être que dans ce monde il y a un garçon qui peut le faire aussi bien que moi! Je l'espère de tout cœur, car une jeune fille comme elle ne mérite que le meilleur, et le meilleur des hommes.

« Je ne veux pas te perdre. Jamais. »

Je m'interromps soudainement de rire comme un mufle et la regarde dans ses yeux azure. Penchant la tête je lui souris tendrement et passe une main sur sa joue.

"Je ne le veux pas non plus, jamais je ne t'abandonnerais ma chérie...Jamais!"

Et Jamais c'est bien le mot, le jour où je devrais la quitter, c'est le jour de ma mort, aussi loin devrais-je la repousser pour vivre avec elle et la cajoler. Je la suivais du regard, elle allait chercher une brosse ainsi que des élastiques. Je ne décrochais pas mon sourire, elle me charmait presque, douce, calme et prévenante. Si j'étais un homme, je lui sauterais dessus... Quoi que ... En y repensant à Chronomei, j'ai déjà étais entreprenante avec elle, peu être cela qui nous a tant rapprochées ? Je ne sais pas si elle réagissait de la même manière aujourd'hui après tout, nous avons gagné en âges et en maturité depuis Chronomei, elle le prendrait mal ... Mais après tout, je parle de ma Sae, elle verra que ce n'est pas méchant ce que je fais, mais plus une façon de lui prouver que je tiens à elle, et d'exprimer à quel point je tiens à elle.

Attendant qu'elle s'approche, je ne lui laisse pas le temps de réagir après son petit bisou sur ma joue, que je lui prends les hanches à deux mains et la pousse brusquement sur le lit de nounours. Me posant sur elle, je lui souris tendrement et lui dépose un doux baiser sur le coin des lèvres. Je lui tenais les poignets, mais sans lui faire mal, juste pour donner un effet à ma position, à cheval sur son bassin.

"Et si c'était moi qui m'occupais de toi~"

Sur ces mots, je m'approche de son coup et y dépose une myriade de baisers, effleurant la douce peau de son cou de mes lèvres. Je resserrais en même temps la pression sur ses poignets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Y] - Un balai, un seau et Hop une batterie de Moutons ça sert!   Jeu 11 Juil - 15:40


    Ma sœur de cœur, ma meilleure amie et ma confidente, je ne pouvais pas rêver mieux que de rester avec elle depuis mon arrivée à Chronomei, notre relation avait évaluée depuis, ou plutôt disons que nous avions toutes deux plutôt grandit. Elle m'avait apprit à me faire confiance, à sourire lorsque j'étais avec les bonnes personnes, à m'ouvrir à ma nouvelle famille. Elle avait été la seule, ne serait-ce qu'à essayer de voir plus loin que les apparences.
    Rien que pour cela je me sentais redevable. Je l'adorais, j'aimais la voir sourire, rire comme une idiote, mon idiote. Pour moi il était inconcevable de vivre ma vie sans cette lumière dans mes ténèbres.
    Elle est la seule a qui je peux dire mes peurs, mes envies les plus folles aussi, elle est celle que tout le monde aimerait avoir à ses côtés pour vous poussez, vous encourager quoi qu'il arrive.
    Je voulais prendre soin d'elle, comme une poupée de porcelaine ou quelque chose comme ça. Elle était magnifique et n'en avait pas forcément conscience ce qui n'était pas bien ! A mon avis elle faisait toujours tourner les têtes et il fallait qu'elle garde confiance en elle, peut importe ce que disent les autres. Tous des jaloux.

    M'enfin, elle m'embarque et me pousse sur le lit comme toute réponse à ma proposition de la coiffer. Je me laisse faire, la laissant aussi me faire un bisou sur le coin de la lèvre ce qui a pour don de me faire rougir un maximum, je souris un peu, me demandant où elle veut en venir. Puis elle s'assoit sur moi, normal, me tenant les poignets au-dessus de la tête, juste assez pour que je ne puisse pas m'enlever, puis elle propose de s'occuper de moi. Je rougissais à ses baisers, et puis vous savez lorsqu'on vous empêche de faire quelque chose, ou qu'on vous enlève un des cinq sens, un autre s'en retrouve décuplé et donc en cet instant je sentais encore plus ses lèvres sur ma peau, son souffle aussi.

    Je me tortillais un peu dans tous les sens, voulant la prendre dans mes bras, mais c'est qu'elle ne me laissait pas faire ce que je voulais la chameau !


    « Allez...c'est moi qui veut prendre soin de toi...Laisse-moi essayer... »

    Je faisais alors ma moue boudeuse, puis je la fis basculer, échangeant en même tant nos places. Je lui fis un petit bisou dans le cou puis sur la joue avant de la faire se mettre sur le dos et de trifouiller dans mon tiroir pour trouver mon arme secrète numéro trois. Un flacon de massage qui sent la lavande. J'en mis alors un peu sur mes mains, puis je passais sous ses vêtements pour lui masser la peau, doucement, langoureusement. ♥

    Je massais doucement ses tensions dans son dos lorsque je sentis quelque chose qui me gênais alors, je lui mordis l'oreille avant de décrocher avec la délicatesse et la dextérité dont une fille peut faire preuve, son soutien-gorge. Tranquillement, ni vue, ni connue, puis je sifflotais avant de lui faire un bisou dans ses cheveux et de continuer mon exploration de son corps, enlevant de mon chemin son haut.


    « T'as un nouveau grain de beauté...là... », j'appuyais dessus pour lui dire où j'avais vu un magnifique petit grain de beauté. Un nouveau j'en étais certaine.

    « C'est mignon. », dis-je en faisant tourner mes doigts autour du ptit nouveau. Puis je m'arrêtais un peu, lui faisant une grosse tresse avec ses cheveux. Oui y a des moments comme ça où tu fais un truc, pour le fun et parce que ça te prends. Hop, une tresse, une grosse toute mignonne, un élastique et c'est fait. Je pouvais voir quasiment tout son dos sans que quelque chose me dérange, alors je recommençais un massage ponctué de bisou sur son dos. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Weiss Doriann
CIRCUS
CIRCUS
avatar

▬ Messages : 180
▬ Age IRL : 25

MessageSujet: Re: [Y] - Un balai, un seau et Hop une batterie de Moutons ça sert!   Ven 19 Juil - 12:40

De grands yeux turquoises et des paumettes rouges, un petit minois tel un ange, et un corps fin et élancé. Voilà ce qui me mis un sourire sur le visage, Sae était parfaite, parfaitement belle et cocasse. Ses petites joues toutes rouges lui rajoutaient cet air innocent, celui ou l'on pouvait lui donner le bon dieu sans confession. Une vraie poupée sur laquelle je me tenais. Sa peau était d'une douceur à en faire pâlire un nouveau né. J'adorais la sentir sous mes baisers, ce touché de velours qui me fessaient presque frissonner de tout mon être. Ce petit côté interdit et pas concevable exitait un peu mes sens, elle voulait se défaire mais je tenais bon. Entre Sae et moi j'étais celle qui été la plus fonceuse et la moins réfléchie, elle était la tête et moi les muscle pour imager. Alors j'avais plus de chance de tenir face à elle, malgré toute la conviction quelle metait pour se dégager. Elle voulait prendre soin de moi, ces mots raisonnaient doucement dans ma tête, je souriais heureuse que sa sorte de sa bouche à elle. Je décide de me relâcher et lui donne l'opportunité de me faire basculer et ainsi changer la donne, elle se retrouve sur moi et moi sous elle, nos role ainsi inversé. J'affichais un sourire narquois à sa petite bouille. Elle me fit comprendre que je devais me mettre sur le dos, alors je m'exécute sans broncher et me voilà sur le dos, elle sur moi.

"Va y je suis toute à toi ~"

Je la regarde farfouiller dans le tiroir de sa table de nuit à la recherche de je ne sais quoi, quand elle finit par y sortire une huile de massage. A cet instant mon visage s'illumine et mes yeux brillaient de milles étoiles, un massage de ma petite Sae. Je vais me détendre et profiter de ce petit moment de complicité et d'intimité avec elle. Elle commença son massage les main sous mon haut, ses mains me frictionnaient le corps d'une façon plutôt langoureuse et délicate, ses doit fin et robustes à la fois défroissaient touts mes nerfs et mes tensions accumullés lors de toutes les missions éffectuées. Je soupirais d'aise de façon assez audible que l'on aurait pu croire à un gémissement de plaisir.

"Sae.....Tes mains!....Ta des doigts de fée~"

Mes yeux s'étaient tout simplement fermés sous le plaisir de ce petit massage pour en savourer les moindres gestes. Elle remontait ses mains sur mon dos et me combla d'une petite morsure sur l'oreille qui me fit frissonner de tout mon être commençant à rougir légèrement, continuant sa montée elle atteint l'agraffe de son soutient gorges, elle le détacha et sa ne me gênais guère, nous nous étions vu plusieurs fois nu et nous étions deux filles alors pourquoi avoir honte? Au contraire le coin de mes lèvres s'arquaient en sentant ses doigts défaire mon sous vêtement. Petit à petit au cours de ce fabuleux massage, je me retrouve sans m'en rendre compte torse nu au plus grand plaisir des yeux de ma Petite Sae.

« T'as un nouveau grain de beauté...là... »

"Hein?"

Un grain de beauté? Oui j'en ai pleins, comment peut elle savoir qu'il est nouveau. Je levais un sourcil et la regardai au dessus de mon épaule, un air interrogateur. Elle appuyait de son doigt sur l'emplacement de ce dit grain de beauté, que je ne pouvais pas voir sans être contorsionniste. Je lâchai un petit rire et me fais surprendre par une envie de tresse de la part de la jeune fille, oui, oui elle me fit une grosse tresse avec mes cheveux rose et elle en était fière. Elle m'amusait beaucoup et je l'aimais énormément... Elle recommença son massage en lui rajoutant des petits baisers. La douceur de ces baisers était enivrant et presque cruelle, au sens que j'étais de dos et que je ne pouvais rien faire pour elle. Je décide donc de me retourner en lui prenant un bras et me retrouve dans la position du tout début, moi dessus elle en dessous, collé à elle et sans chemise je lui dépose un delicat baiser sur le coin des lèvres en passant ma main libre sur ses hanches remontant un peut son haut à elle sur ma trajectoire. Lui mordillant la lèvre inférieure je passe mes deux mains cette fois ci sous son haut et le lui retire en un claquement de doigt. J'admirais quelque seconde son corps, puis la souleva pour la mettre assise en face de moi et l'embrasse, tendrement, sensuellement comme une fleur fragile. Je baladais mes mains sur son dos afin de lui décrocher aussi l'agrafe de son sous vêtement pour nous retrouver à égalité.

Doucement je dégrafe le sien et caresse ses bras pour monter à ses épaules pour finir par faire descendre les bretelle de son soutient gorge. Nous étions à égalité, face à face je la serrait contre moi sentant la douceur de sa peau collé à la mienne, mon coeur commença à s'accelérer brusquement. Je passais mes mains sur ses hanches nu éffleurant sa peau du bout des doigts pour lui prodiguer quelque frissons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Y] - Un balai, un seau et Hop une batterie de Moutons ça sert!   Ven 2 Aoû - 18:35

    J'adorais ma Berry, elle était douce de peau, de cœur aussi, une merveilleuse amie je dois dire. Je n'aurais jamais pu imaginer une telle rencontre même si je l'avais voulu. Déjà elle était toujours là pour moi, avec ma mauvaise tête, ma fausse froideur qui la faisait rire. Elle était mon petit trésor et ce, quoi qu'elle puisse en dire. Elle me voyait telle que j'étais même si je ne me trouvais pas aussi belle qu'elle semblait le dire. Des formes inutiles, un physique commun, la seule chose que j'aimais était mes cheveux. Ils étaient longs, doux et soyeux et franchement je les adorais. J'aimais aussi beaucoup les siens, ils sont doux, parfumés et on dirait des bonbons, une grande barbe à papa rose.
    Je souriais. Notre autre point commun, la passion pour les friandises. La gourmandise est un vilain défaut mais au moins il ne fait pas de mal. Je préférais largement être une gourmande invétérée.
    J'adorais toucher la douce peau de ma Rasberry, elle était par contre toute tendue. Les missions répétées sans doute, alors je voulais prendre soin d'elle, dénouer tout cela, passant mes mains sur son dos, appuyant plus fort par moments et les laissant se détendre. L'huile essentielle avait des vertus bénéfiques pour le cœur comme pour la tête. Elle permettait le repos des cellules et je le savais des bouquins de la sections bio-médicale alors c'est que c'était vrai ! Je souriais lorsqu'elle me dit qu'elle appréciais, bien sûr pas dans ses termes, mais le fait qu'elle me dise que j'ai des doigts de fée voulait sans doute dire que ça faisait du bien.

    Après tout, je ne voulais pas lui faire mal, ce n'était pas le but et ne le serait jamais.

    Puis tout à coup alors que j'étais en train de m'occuper d'elle, elle se retourna, me surprenant et se retrouvant à nouveau sur moi. Je fis une petite moue, parce que je n'avais pas fini d'abord ! Puis je rougis un peu en voyant comment elle était toujours aussi à l'aise à la vue de son corps dénudé. Ce n'était pas juste je n'étais pas aussi à l'aise qu'elle... Elle leva mon t-shirt et finit même carrément par me l'enlever, me retrouvant bientôt plus qu'en soutien gorge. Enfin, pas longtemps hein, parce que ma très chère amie avait décidé que je devais être en topless aujourd'hui. J'étais toute rouge me laissant faire parce que j'adorais ma Berry et le contact avec sa peau. Puis la regardant un peu mieux, je ne pus m'empêcher d'avoir la réflexion que ses seins avaient grossis encore un peu.

    C'était pas juste ça aussi. Elle avait une grosse poitrine, si, si je vous l'assure ! J'appréciais son baiser, ses mains sur mon corps, et lui caressais tranquillement le dos. Elle avait les lèvres douces et sucrées à mon avis. J'étais certaine que manger du sucre avait beaucoup de points positifs pour ce genre de choses, la preuve, elle avait un goût sucré qui aurait pu me rendre folle.

    Lorsqu'elle me touchait de la sorte, c'était magique, elle arrivait à me faire frissonner mais pas de froid ou autre chose, juste de plaisir. J'adorais sentir son corps tout contre le mien. Avec mes mains je décrivais de petits dessins, de petits ronds sur la peau, doucement, délicatement et lentement, un peu de partout, pour la faire frissonner aussi un peu.
    Je souriais un peu même si j'étais aussi très rougissante et gênée. J'étais toujours comme ça de toute façon, toute rouge, un peu butée et je ne dirai jamais à voix haute comme j'adore qu'elle me touche. Ou alors dans un oreiller, étouffée, ou encore parce qu'on m'y oblige, sinon je ferai ma mauvaise tête ne pouvant dire ce genre de choses.


    « Berry...t'es toute douce... », lui murmurais-je avant de lui mordiller l'oreille puis de lui lécher le lobe, le suçoter tranquillement tout en la pression contre mon corps. Puis je la regardais et lui fit un petit bisou au coin de la lèvre.

    « Je t'adore ma choupinette. »

    Puis je l'embarquais avec moi dans notre lit. Sous les draps, pour plus d'intimité et puis posant mes mains un peu de partout parce que j'avais envie de passer du temps sur mon corps, jusqu'à le connaître par cœur, nah!
Revenir en haut Aller en bas
Weiss Doriann
CIRCUS
CIRCUS
avatar

▬ Messages : 180
▬ Age IRL : 25

MessageSujet: Re: [Y] - Un balai, un seau et Hop une batterie de Moutons ça sert!   Mer 28 Aoû - 8:48

Je ne suis pas une perverse…enfin pas de ceux qui son lubriques ! J’aime le plaisir de la chaire, et que le premier qui me dit qu’il en est immunisé me jette la première pierre ! Je ne suis pas non plus réticente à essayer de nouvelles choses, du moins dans la limite du raisonnable et du moral. Ce qui ce passait entre Sae et moi en ce moment était totalement différent, un regard de l’extérieur dirait que ce son deux filles frivoles qui se « tripote » mais moi je vois celas plus comme une marque d’affection, une façon de lui prouver qu’elle est tout pour moi, ma sœur, ma confidente, ma meilleur amie, mon amante… Je l’aimais comme personne ne pourrait l’aimer, enfin je crois… et je devais lui prouver d’une nouvelle façon. Ce petit moment que nous sommes en train de partager et la preuve que nous sommes toutes les deux une seule et même personne, nous nous complétons et nous le savions. Elle était le cœur et la raison et moi les bras et la pulsion on peut dire. On peut dire aussi que qu’à nous deux nous étions la femme parfaite !

Je baladais mes mains effleurant sa peau douce du bout des doigts. J’y prenais du plaisir je vous le cache pas. Et elle semblait aimer ce qui me poussait à aller plus loin, mais je ne voulais pas la brusquer. Elle s’aventurait aussi sur mon corps, décrivant des petits ronds qui me fessais frémir de tout mon âme. Elle était d’une douceur incroyable tant dans ses paroles, ca façon d’être, ses geste. Cette fille était la douceur incarnée. Et elle était tellement belle quand elle rougissait, je m’en pincer la lèvre voulant la faire encore plus rougir juste pour le plaisir des yeux. Me connaissant je peux aller loin mais connaissant ma Sae je me freinais pour le na pas trop la choquer et la faire fuir. Elle me murmurait que j’étais douce, j’adorais je ne sais pas pourquoi mais je me sentais très flattée. Et ca me poussais a continue mes gestes plein de tendresse pour elle. Suive un petit baiser furtif sur le coin de mes lèvres qui me fit brusquement rougir.

« Je t'adore ma choupinette. »
« Sae…. Je t’aime ma chérie~ »

Je n’avais pas peur de lui dire de toute façon elle le savait je lui disais pratiquement tout les jours. Si je pouvais je la garderais toute ma vie auprès de moi, dans un petit écrin en velours bleu, ma petite Sae pour moi toute seul. Egoïste ? Peut être mais je n’avais pas honte de le dire. La petite bleu de mon cœur m’embarque sous les draps de l’un de nos lit, j’esquissais un sourire en la voyant un peut entreprenante et la suit sans me faire prier. Me glissant à ses côtés je me colle le plus possible contre elle voulant sentir sa peau, sa chaleur, sa douceur tout contre moi. Elle aventurait ses mains partout partout sur mon cœur je trouvais sa amusant et plutôt intéressant. J’en avais des petits piques d’adrénalines et mon corps se réchauffait aussi. Je passai mes mains sur sa taille de guêpe et la tire contre moi, je lui souriais tendrement et vient embrasser sa joue descendant mes baisers sur son cou, sa clavicule et sa poitrine. Je jouais avec mes lèvres sur sa peau la mordillant un peut et l’effleurant du bout de la langue en même temps. Je m’amusais sur elle. Remontant mon visage je la regardais dans ses yeux azure un sourire aux lèvres. Tout en caressant son visage je dégageais des mèches bleutées de son minois et lui chuchote.

« Ca va … ? »

En attendant sa réponse je lui mordillais la lèvre inférieur et descendais ma mains sur les courbes de ses hanches, sa taille et vient m’aventurer sur son dos dessinant la raie de son dos avec le bout de mes doigts cherchant à la faire frissonner et rougir un peu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Y] - Un balai, un seau et Hop une batterie de Moutons ça sert!   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Y] - Un balai, un seau et Hop une batterie de Moutons ça sert!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» réseau digicel
» Balai pour poils d'animaux.
» Nettoyer un balai en paille
» Panne réseau Bouygues
» LE RÉSEAU NATIONAL DES ÉTUDIANTS HAITIENS (RENEH) DIT OUI À MIRLANDE MANIGAT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Karneval RPG :: Section HRP :: RP abandonnés/Terminés-
Sauter vers: