Karneval RPG

Forum RPG basé sur le manga KARNEVAL
 

Partagez | 
 

 Sur les ailes du temps, la tristesse s'envole. || Hayami Kuroshi.||

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sur les ailes du temps, la tristesse s'envole. || Hayami Kuroshi.||   Ven 14 Juin - 20:08

Are  You  Look  At  Me  Invité?
❝citation.❞

    ■ Prénom: Hayami
    ■ Nom: Kuroshi
    ■ Surnom(s): Haya', Chaton.
    ■ Âge: Dix huit ans.
    ■ Groupe: Circus.
    ■ Classe / Poste: ICI

    ■ Localisation(s): Au bord de l'eau, n'importe où l'hiver. ||2eme vaisseau.||
    ■ Arme(s) : Couteaux.
    ■ Pouvoir(s) / Habilité(s): Magie blanche.

    ■ AVATAR:Feat : Kuroko Tetsuya


WHY SO SIROUS?
❝Citation.❞


Description Physique
 
Son regard est clair et la forme de ses yeux est légèrement en amande, ses yeux lui donne souvent un petit air déprimé. De quelqu'un de fatigué. C'est le cas, il est fatigué, il a vraiment du mal à dormir, car presque chaque nuit il fait  des cauchemars et les heures de sommeil perdues s'inscrivent  parfois sur son visage. Un visage entouré par des cheveux de couleur bleu foncé, lui arrivant sur la nuque. Eux non plus n'ont ni dieu ni maître. Par moments , ils onduleront comme ça. Par d'autres  ils seront tous lisses. Cachant par moments ses yeux. Soit le gauche soit le droit, il ne peut pas les coiffer. Il trouve que cela ne sert à rien. C'est une  perte de temps. Des cheveux savent se placer seuls. A défaut d'être plutôt pâle, sa peau est vachement lisse. Mais elle marque beaucoup et très vite... Par exemple, la fatigue. Quand il manque de sommeil, les cernes viennent se poser sous ses yeux. Quand il se bat, un coup suffit pour qu'il ait des bleus. Autant ne pas mentir, il s'occupe de sa peau en y mettant des crèmes de soins ou autres. Elle a bien trop souvent souffert... La preuve est surtout sur ses bras. De multiples cicatrices s'y  trouvent, longues, fines, épaisses. Elles sont de toutes tailles... Faites à chaque fois par divers outils qui ont servi à la mutilation. Alors il les cache, avec ses t-shirt à manches longues. Ou ses vestes. L'expression de son visage, est souvent la même, quelqu'un d'un peu froid, quelqu'un de solitaire. Il ne sourit pas, il ne pleure pas. Il ne laisse pas voir un sourire sincère sur ses lèvres. Il ne sera que plein de sarcasme, sadique, narquois. Même énervé son visage ne change pas tant que ça son expression. Comme une statue de glace. Il reste le même...


Description Mentale
"Comment faites-vous pour sourire tout le temps. Avoir l'air si... heureux ? Comment pouvez-vous jouir de chose aussi simple que l'amitié, l'amour ? Pour moi, tout est fade. Rien n'apporte du plaisir... Tout est... Vraiment triste. Rien n'est rose. Tout n'est que de noir.Je n'ai pas envie de rire. Je ne veux pas me mêler aux autres."
Hayami ? Quelqu'un d'assez déprimé, mais pas désagréable. On lui dit  souvent, qu'il ne sait pas profiter de la vie . Bien sûr, ses gens ont raison ! Il passe sa vie à s'enfermer. Trop grande timidité me direz vous. Car oui, sous sa " couverture " de jeune homme froid, se cache plutôt un garçon blessé par le passé et timide. C'est un bon menteur, oui, pour dire qu'il va bien, alors que ce n'est pas le cas ! Je vous déconseille de venir chercher les embrouilles avec lui : bien qu'il soit une apparence assez innocente, il n'en reste pas moins qu'il a la langue bien pendue, et n'hésite jamais à dire ce qu'il pense . Malgré cela, on ne peut pas dire qu'il ait vraiment un fort caractère, car il est bien naïf.

GET YOUR PEN!
❝Citation.

Histoire / Biographie
 
Son enfance a été plutôt mouvementée. . Celle-ci n'a jamais vraiment était gentille avec lui.. Retournons en arrière...

Le père de ce jeune garçon à été contaminé par un varga, et par la suite celui-ci a enfanté la mère du garçon contre son gré. C'est donc pour cela qu'il est aussi détester. A ses six ans, le jeune Hayami apprit le décès de son père, et n'à jamais sut la vrai cause.. Depuis ce jour à,il traque sa mère pour avoir quelques indices, mais aucun...

C'était un jour comme les autres, tranquille, un soleil d'été resplendissent. La maison étais lumineuse, spacieuse.
Sa mère étais souvent prise d'excès de violence, et bien sûr, il devait y avoir une personne pour subir tout cela. Cette misérable personne étais son fils ; Hayami. Et en ce jour ensoleillé, des cris provenait de la salle de bain. Rien de quoi alerter les voisins ; ils habitaient dans une maison, un peu perdue disons.
C'est ainsi que dans cette simple salle de bain, se passait un "drame" .
Sa mère, Azuka criait :
- Tu es un Vargas ! Comme ton abruti de père ! Tu vas crever !
- Maman ! Arrête !, se plaignait le garçon. Viens m'aider..!
- Tu es un gosse ingrat, va ! A quoi bon venir t'aider, tu es comme ton père, un abruti ! 
Le gamin c'était mis à pleurer, se recroquevillant lentement dans la baignoire, ses bras se crispaient, une douleur atroce l'envahit. Il enfoui sa tête entre ses genoux, se mettant à sangloter. Sa mère, se contentait de le regarder, appuyée dans l'encadrement de la porte, Hayami ne contesta pas et resta muet. Son bain ? Oh, un bain de sang, son sang. Il était si froid, si fluide. Il finit par se détendre, jusqu'à se réveiller... A l'hôpital. 

Azuka en avait déduis qu'il finirais par mourir si elle le laissais ainsi.. Et surtout qu'elle aurait besoin de quelqu'un sur qui crié et s'acharné.
Sa mère criait au docteur.
- Mon fils est fou ! Regardez ce qu'il s'est fait !
- Hm, c'est vrai.. ! Nous allons le garder encore quelques semaines.
Les yeux-entre ouverts, le garçon tenté de dire quelque chose sans grand résultat car aucun son ne sortit de sa bouche.
Sa mère ne reviendrai pas. Il le savais. Ses yeux, vicieux, triomphants, et son sourire mesquin.. Il n'avait jamais eu de chance.
Une fois le médecin partit, il soupira de soulagement, tendant les bras pour saisir une feuille de papiers blanche et un stylo. Il se mit à dessiner la grande parade de Circus avec envie. Il se demandais, si un jour, il pourrais lui aussi en faire partit. Sûrement, jamais, se disait-il, après tout, il avait des gênes de Vargas ! Pourtant.. Pensa t-il en lâchant son stylo.. Ce n'étais pas un monstre . Jamais, il n'avais fais de mal... Alors pourquoi sa mère le traiter ainsi ? Tant de questions se boulversaient dans sa tête. Il finit par s'endormir, fatigué de pensé à ses choses. Il fut réveiller par des bruits de pas lourd dans sa chambre. Hayami ouvrit lentement les yeux découvrant un homme qui ne semblait pas être un docteur, mais semblait surtout être un parfait inconnu.
- Hn..?, il se frotta les yeux. Qui êtes vous..?
- Un chercheur, de Circus.
Les yeux du garçon aux cheveux bleu se mirent à briller, et un grand sourire s'afficha sur son visage.
- Vraiment ?! Et que faîtes-vous ici ?!
- Je suis venu te chercher, Hayami.
- Me chercher ?, il pencha a tête.
- Oui. Nous avons fait pendant de nombreuses années des recherches sur toi. Ta mère est humaine, et ton père à été contaminé par les Vargas, cela doit donner un mélange intéressant ! Est-ce-que tu voudrais bien me suivre ?
- Woah ! Oui, je viens, maintenant !
Il s'habilla rapidement, et vint regarder l'homme avec de grands yeux brillants, glissant son petit dessin dans sa poche. Au fur et à mesure qu'ils avançaient Hayami trouvait ça bizarre qu'il vienne comme ça.. Hayami eu la boule au ventre. Et si il ne venait que pour servir de sujet d'expérience ? Tout se boulversait dans sa tête, son rêve de voir la parade Circus allait-il se réaliser comme si une fée lui avait jeté un coup de baguette magique ? On aurait pourtant dis que c'étais le cas ! Il étais entré dans un étrange laboratoire, et c'est à ce moment là que le chercheur repris parole.:

- Bon mon petit gars. Tu n'as pas peur ici ?
- Non.
- Tu seras bien sage ? Tu n'est pas dangereux, n'est-ce pas ?
- A ma connaissence je n'ai jamais rien fais !, dit-il en lui faisant un petit sourire.
- Bien, nous allons faire quelques petit test, ADN et tout ce qui s'en suit. Il faut que tu restes tranquille. Après, je te laisserais aller au vaisseau deux ou quelqu'un s'occuperas de toi. Si tu es un potentiel danger pour nous, nous n'hésiterons pas à te garder ici . Si, tu vas dans le vaisseau deux, reste tranquille, j'appelerais quelqu'un qui te diras quoi faire.
Après ses explications, l'homme assis Hayami sur une chaise, et bien sûr, il ne broncha pas. C'est ainsi que pendant une semaine il resta dans le laboratoire. 
Le chercheur fût assez content de découvrir qu'il étais innofencif et surtout, qu'il pouvait se servir d'une magie inconnue, nommée "magie blanche", car il en a déduit qu'elle ne faisait pas le mal.
Il envoya le jeune garçon au vaisseau deux, disant qu'il reviendrais le chercher dans quelques semaines pour re-faire quelques test. Hayami fût pris en charge par une jolie demoiselle, dont il ne connaîs pas le nom.
Le chercheur conseilla aux gens de Circus de le laisser venir avec eux ; il pourrait leur être très utile avec ses pouvoirs, bien qu'il ne les maîtrise pas parfaitement...
Il finit par être accepter, même si pour le moment, le garçon à plutôt peur de se servir de ses pouvoirs et de sortir dehors.


BEWARE!
❝Citation.

Pouvoirs / Capacités
 
Hayami est très agile, court assez vite et manie très bien les armes.



I'M OVERBOOKED!
❝Citation.❞


    ✜ Pseudo: Théo
    ✜ Sexe: Homme
    ✜ Comment avez-vous connu le forum ?: Par le lien de ma meilleure amie.
    ✜ Le mot de passe:
     


Dernière édition par Hayami Kuroshi le Lun 24 Juin - 11:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur les ailes du temps, la tristesse s'envole. || Hayami Kuroshi.||   Sam 15 Juin - 8:39

    Et re coucou ! Après maintes péripétie, ta fiche est enfin terminée ♥
    ça n'a pas été simple mais on y est arrivés xD

    - Maintenant tout est conforme aux attentes (âge...)
    - Au niveau de l'histoire je pense que c'est tout bon, mais j'ai encore un peu de mal avec l'histoire des chercheurs de Circus à la fin. (Je laisserai Berry voir ce qu'elle en pense)

    Sinon Bravo pour avoir terminer pour le moment et aussi pour ta leçon code d'hier soir ! ♥

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur les ailes du temps, la tristesse s'envole. || Hayami Kuroshi.||   Sam 15 Juin - 10:07

Oui très dur !
Je me sens très fier, si tu savais.x)
J'aimerais que tu m'aides à faire une image 200x400, j'ai l'impression que mon Paint déconnes. Puis, j'ai pas compris comment on met l'image sur la fiche ?
Pour l'histoire, elle n'est pas finie, disons que là elle est assez vite racontée, je compte rajouter des trucs un peu partout sur la fiche pour l'améliorer. Je la trouve un peu nulle.. T^T
Merci d'avoir validé.♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur les ailes du temps, la tristesse s'envole. || Hayami Kuroshi.||   Jeu 20 Juin - 12:18

    .o/ Coucou ♥
    Alors des nouvelles de ta fiche et plus particulièrement de ton histoire? =3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur les ailes du temps, la tristesse s'envole. || Hayami Kuroshi.||   Ven 21 Juin - 21:50

Un petit peu le vide, mais je me creuse la tête, sa va arriver, je pense faire ça demain.♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur les ailes du temps, la tristesse s'envole. || Hayami Kuroshi.||   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur les ailes du temps, la tristesse s'envole. || Hayami Kuroshi.||
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Karneval RPG :: Section HRP :: Fiches Abandonnées/Refusées-
Sauter vers: