Karneval RPG

Forum RPG basé sur le manga KARNEVAL
 

Partagez | 
 

 Une Nerveuse & un Bourreau des coeurs, Cachez vous!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une Nerveuse & un Bourreau des coeurs, Cachez vous!    Lun 17 Juin - 10:02



Une Nerveuse & un Bourreau des coeurs, Cachez vous!


Un soleil ni trop chaud ni trop effacer, une légère brise qui frôlait mon visage et fessait danser mes cheveux. Une belle après midi en somme. Je me tenais sur la passerelle principale et admirais le paysage, ennuyeux …. Je m’ennuyais à mourir. Une main posait sur le rebord mon menton sur celle-ci je soupirais rongée par l’ennuie de n’avoir rien à faire. Mes devoirs ? Fait depuis un moment, ranger ma chambre ? À quoi bon elle redeviendra aussi bordélique. J’en venais même à regretter les réunions de délégués si pompeuse et prise de tête. Enfin bref j’avais rien à faire alors autant rentré dans ma chambre et me coucher, une petite sieste ne me ferais pas de mal. Je dois dire qu’avec toutes ces paperasses et réunions accumulées avec les cours et les devoirs je n’avais plus un moment pour me reposer. Ironique de dire que je m’ennuie alors que je me plein de pas avoir de temps pour moi ? Oui je sais c’est compliqué, mais je suis compliqué ! Je commençais à partir direction les dortoirs quand je me prends de plein fouet quelqu’un, le choc est tellement violant que je tombe en arrière un peut plus loin que mon point de départ. 
« AIIIIEEHHHH hannnnn…. C’pas vrai ! »
 Je reste par terre et essai de comprendre ce qui m’avait foncé dessus aussi violemment  Mon dieu, quand je découvre les protagonistes de ces actes je me mets à rire jaune. La bonne blague il a fallu que sa m’arrive au moins une fois vu que je suis à Chronomei maintenant. Tout le monde doit y passer apparemment. Le fan club de Keichi Maeda ! Vous vous demandez ce que c’est ? Pour résumer un club dédier à un garçon de l’académie, pour sa beauté. Hallucinant ? Pas du tout je dirais plutôt aberrant ! M’enfin ! Ce ne sont pas mes affaires après tout il doit être aux anges de ce faire courser par ces minettes écervelées et immatures…non en faite je le plein le pauvre. Je me relève et redresse ma jupe puis me recoiffe avant de tourner les talons pour reprendre ma route. Et la surprise plutôt amusante le concerné de cette attroupement qui ma foncé dessus comme un troupeau d’éléphants était devant moi à sortir discrètement de sa cachette comme une souris. Je le fixais un peut blasée. Après tout je suis bousculé et tombé à cause de lui en quelque sorte non ? Je décide d’aller le voir en face pour lui dire le fond de ma penser. Même si sa ne servirait pas à grand-chose je devais lui dire ce que je pensais, j’étais comme ça ! Arrivant devant lui je lui affiche mon plus beau sourire, certes hypocrite mais beau ! Puis le fixa méchamment avant d’amorcer ce qui lui vaudra un mal de ventre abominable. Un coup de pied dans le ventre. Brutal ? Oui, je n’aime pas être bousculé pour des choses aussi puériles, et j’ai ma façon de le montrer que ca plaise ou non !
« Ca c’est pour avoir salie mon uniforme !  Toi et tes groupies commençaient sérieusement à me fatiguer et donner une image vraiment dégradante de cette prestigieuse école…tsssss »
Redressant une deuxième fois ma jupe pour la remettre je tourne les talons heureuse de mon geste et soulagée ! Oui soulagée d’avoir dit ce que je pensais à cette touffe bleu ! Limite je sautillais pour rentrer. Quand tout à coup je me stop net et voit Le club des folles THE RETURNS ! Je ne vous mens pas que j’ai légèrement paniqué. Je me retourne violemment et cours vers ce Fameux « KEICHIIII SAMMMAAAAA♥♥♥ » sans comprendre je l’embarque avec moi…pourquoi je fais ca ? Sérieux qu’est ce qui me prend ? Je le sauve ? Je sais pas … je commence à m’embrouiller toute seul mais ne m’arrêtais pas de courir pour échapper aux fans, Keichi sous le bras, façon de parler je lui avais juste pris la main pour courir. Arrivait dans le couloirs j’ouvre une salle et le jette dedans…oui oui je le jette littéralement dedans sans le laisser le temps de respirer et referme la sale me postant devant. Je joue à quoi là ? Je deviens fan aussi ? Non non impossible….
« Hey toi ta pas vue Keichi ?? »
« Hein ? De quoi ? »
 Un doigt presque menaçant sur moi elle me fixait comme si j’allais avoir peur d’elle. Je lui prends le doigt et le tord légèrement pour lui faire comprendre que je n’aimais pas être pointé de la sort et m’approche d’elle.
« Vos connerie de club j’en est rien à faire alors disparait avant d’avoir de vrai ennuies… croit moi n’insiste pas avec moi petite ! »
Je n’étais quand première année moi-même mais on me trouvait plus âgé que mon âge alors je jouais dessus quand l’occasion ce présenter. Au vue de mon regard elle baissa les yeux un peut et recula pour me faire volt face sans rien dire et partir avec son attroupement de disjonctées à la recherche de leurs Keichi sama. Pour ma part je me retourne et ouvre brutalement la porte.
« Tu peut sortir Maeda »
Non mais franchement pourquoi je l’est sauvé ? ….peut être par pitié pour ce pauvre petit, enfin grand …. Je me surprend toute seul là !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une Nerveuse & un Bourreau des coeurs, Cachez vous!    Mer 19 Juin - 9:10

    De bon matin faire du sport pouvait faire du bien, sauf que moi, personnellement ce n'est pas trop mon truc et pourtant j'ai dû m'y mettre ! A peine avais-je mis le pieds dehors que déjà les filles du « fan club » me pourchassaient. Mais franchement elles n'ont que ça à faire dans leur vie ? Eh bien, cela me fait de la peine, mais bon, je n'allais pas non plus me laisser amadouer aussi facilement. Je déteste les hystériques et je crois qu'un jour il va falloir que j'en parle à leur présidente !
    C'était un peu abusé, pas le temps de prendre un petit déjeuné tranquille au réfectoire que je devais déjà semer un groupe de cinq, six personnes. Je soupirais, courant plus vite, beaucoup plus vite qu'à mon arrivée à Chronomei. En partie grâce à elle, mais ça je ne le dirais pas vu qu'elles me font vivre un enfer ! La fille que je recherche n'est certainement pas parmi ces folles ! Il fallait que je trouve une cachette même temporaire pour les mettre en déroute. Je soupirais encore, les matins comme ça je m'en passerai, surtout que j'étais plus du genre à me réveiller tranquillement, doucement et sinon je suis de mauvaise humeur toute la journée.

    M'enfin, je me cachais les laissant chercher leur « Keichi-saaamma ». Je le vis alors bousculer une jeune fille et de ne même pas faire attention à elle après ! Mais franchement quand je dis que c'est abusé ! Je regardais de partout puis je sortis de ma cachette pour aller voir si elle allait bien, mais je n'eus même pas le temps de dire quoi que ce soit que je me prenais un coup de pieds dans le ventre. Je regardais alors mieux la jeune femme, me pliant en deux à cause du choc et remarqua Ash Tsukimori, déléguée en première année et du cursus Circus, pas étonnant que son coup fait un mal de chien ! Je me relevais, car pour faire passer la douleur c'était le plus simple, Ash me dit que c'était pour son uniforme. J'avais une grosse envie de me foutre d'elle, mais je m'abstins car après tout ma course contre les vraies folles n'était pas encore terminée. Je pris deux à trois fois un bol d'air puis expirais le tout, évacuer la douleur. Souffler. Voilà, pour le moment ça pourrait attendre...

    Je regardais alors au loin, puis vit le retour des folles furieuses...


    « KEICHIIII SAMMMAAAAA♥♥♥ »
    « Punaise mais fichez moi la paix à la fin ! »

    D'un seul coup je me fis embarqué par Ash. Elle me prit la main puis courut de toute ses forces, j'étais bien forcé de suivre sinon nous allions nous casser la figure et j'allais encore me prendre un coup. Je me demandais bien pourquoi elle faisait ça, elle faisait partie des gens qui comprenaient ma douleur, mais qui en avait rien à fichtre. Elle ouvrit alors une salle et me jeta à l'intérieur avant de refermer la porte. Franchement, les filles je ne les comprends pas du tout. Je soupirai, j'étais arrivé à ne pas me cogner après la violence dont faisait preuve ma complice d'évasion improvisée. J'attendais entendant leur conversation, me demandant si ça allait marcher...

    « Hey toi ta pas vue Keichi ?? »

    « Hein ? De quoi ?Vos connerie de club j’en est rien à faire alors disparait avant d’avoir de vrai ennuies… croit moi n’insiste pas avec moi petite ! »

    Apparemment elles partirent et franchement je me demandais ce que Ash Tsukimori avait bien pu leur faire, car ce n'est pas avec ces paroles qu'elles seraient parties. M'enfin, je lui en était reconnaissante. Elle me dit que je pouvais sortir, et je lui fis un sourire. Je premier et sûrement le dernier de la journée.

    « Merci beaucoup Ash Tsukimori. »

    J'utilisais la même façon qu'elle pour la nommer, m'enfin, je regardais un peu plus la salle où nous nous trouvions, la salle des techniciens comme moi. C'était super, je regardais alors dans mon sac si ma nouvelle invention n'était pas cassée.
    J'étais très inquiet et puis autant en profiter pendant que j'étais là. En cherchant je regardais de temps à autres Ash. Puis finalement je lui demandais.


    « Dis-moi, pourquoi m'as-tu aidé ? J'ai du mal à comprendre, d'habitude tu t'en fiche comme de l'an deux mille... M'enfin, je te remercie encore, j'en pouvais plus... »

    Je trouvais enfin mon petit objet rond, il n'avait pas encore sa coque ni rien, je voulais d'abord vérifier qu'il soit fonctionnel. Je m'assis à ma place de d'habitude, près de la fenêtre, puis regardais à la loupe mon invention. Rien n'était cassé, tous les composants étaient à leur place. J'avais fabriqué un enregistreur holographique pour améliorer la prise des informations par la section spécialisée. De cette manière il pouvait parler mais aussi montrer plus facilement, j'avais aussi voulu y mettre un sorte de partage en ligne et en direct, mais je n'avais pas eu assez de temps pour cela. Je regardais à nouveau Ash, puis lui souriant un peu, je lui demandais si elle voulait l'essayer... Cursus Circus ou pas, cela pouvait aussi être pratique pour eux.

    Pourquoi avais-je construit cela ? Pour m'amuser, m'entraîner tout simplement. Après tout c'est en faisant qu'on apprend.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une Nerveuse & un Bourreau des coeurs, Cachez vous!    Jeu 20 Juin - 18:22

Voilà que le prince de Chronomei me sourit de toutes ses dents pour me remercier de mon action sur un coup de tête. Car oui, ce que j'ai fait à l'instant était un pur coup de tête... En temps normal, je l'aurais laissé à son triste sort comme un bon coureur de jupons qu'il est. Oui pour moi, il était le type même de garçon coureur de jupons. Je n'aime pas juger les gens par des « ont dit » mais j'en avais tellement entendu sur ce fameux Keichi Maeda que je sature à force. Même lors des réunions de délégués, on était sûr que les filles allaient mentionner son nom au moins une fois ! Suis-je la seul à ne pas être une pauvre écervelée en chaleur ? Enfin bref...

« Merci beaucoup Ash Tsukimori. »

J’écarquille les yeux en l’entendant parler, il connait mon nom ? Je lève un sourcil perplexe mais quand même rassuré qu’il soit poli.

« Je t’en pris Maeda …mais que ca ne devienne pas une habitude ! »

Je le regardais un peu comme une chose curieuse, c'est la première fois que je lui parle et que je me retrouve avec lui, en effet, il est en dernière année et moi, je viens juste d'arriver. Peu être qu'il n'est pas aussi frimeur que je le pense... Enfin ça, je ne peux pas le dire avant de mieux le connaitre.

« Dis-moi, pourquoi m'as-tu aidé ? J'ai du mal à comprendre, d'habitude tu t'en fiche comme de l'an deux mille... M'enfin, je te remercie encore, j'en pouvais plus... »

Je reste bouche bé..... Il me croit aussi dur et froide que ça ? C'est un peu ironique de sa part non ? Je ne l'ai pas aidé pour bien me faire voir, j'ai eu un coup de panique et il se trouvait devant moi voilà ! C'est ça ! Je le fixais blasée comme jamais et m'approche en même temps. J'allais lui dire clairement ce que je pensais quand j'aperçus un petit objet dans ses mains. Là ni une ni deux la curiosité me monte au nez comme la moutarde. Un petit objet tout rond qui ne semblait pas fini. Il est vrai que ce Maeda était en Cursus Technologie et Innovation, alors les gadgets, il s'y connait. Je regarde le bidule avec de grands yeux et m'assois sur une chaise en face de lui. Oubliant complètement de répondre à sa question.

« Qu’est ce que c’est ? C’est toi qui la fais ? »

Puis je le vois qui me sourit, toujours perplexe, j'avais du mal à le cerner. Je soupire puis attrape un outil pour jouer avec. Pourquoi je restais là ? Tout simplement parce que je n'avais rien d'autre à faire rappelez-vous ! Alors autant rester avec lui en train de le regarder bidouiller cette chose. Ce sera plus intéressant que de rester seul à s'ennuyer dans sa chambre.

« Pourquoi tu te laisse faire comme ça ? Je me trompe ou c’est un jeu pour toi ? »

Vous ne vous y attendiez pas à ça hein ? Ben oui, j'avais envie de savoir après tout s'il ne me répond pas ce n'est pas grave, j'aurais quand même essayé et ne regretterais pas de pas avoir posé la question. Je le fixe de mes grands yeux verts et attends de pied ferme une réponse honnête de sa part.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une Nerveuse & un Bourreau des coeurs, Cachez vous!    Ven 21 Juin - 20:30

    Les commentaires de Demoiselle Tsukimori me firent sourire un peu, une habitude ? Non merci, surtout si cela pouvait signifier la dissolution de ce fan club de la mort. En fait en secret elles doivent vouloir me tuer. Bref. Je divaguais, mais je me concentrais très vite sur mon petit objet. Il n'étais pas très très design pour l'instant, mais il semblait fonctionner. J'étais tout content, un peu comme un gosse dans un magasin de jouets. Ash-san se déplaça alors s'installant juste en face de moi, me regardant faire. Curieuse hein ? Moi aussi je le serrai... M'enfin, elle me demanda si c'était moi qui l'avait fait, je souris en coin avant de lui répondre, le nez toujours en train de faire les derniers réglages. Un coup de tourne-vis par ci par là, et normalement le tour était joué.

    « C'est moi oui. »

    Je n'aimais pas me vanter de mes créations, je voulais juste qu'elles puissent servir au plus grand nombre, qu'elles permettent d'améliorer la vie des agents et des étudiants. Je sais pas trop, qu'elles donnent un petit plus à tous, et qu'elles permettent d'éviter de nouvelles tueries, catastrophes. Mon prochain projet si rien d'autre ne m'est demandé ? Un bouclier, léger, solide, et réflecteur de lumière pour aveugler le temps d'un instant l'ennemi.

    Puis d'un seul coup, la demoiselle me demanda pourquoi je me laissais faire « comme ça », si c'était un jeu pour moi. Je relevais brusquement la tête, assez surpris je dois dire, puis regardant Ash, je redevins sérieux.


    « Ce n'est pas du tout un jeu. Je préférerai largement être invisible, qu'on me laisse tranquille, vivre mes années à Chronomei sans être poursuit, sans avoir le poids des regards, le poids des attentes des autres aussi. Crois-moi. »

    Je soupirais, laissant mon gadget un moment. Puis repris.

    « Pourquoi je me laisse faire ? Parce que je n'ai encore pas trouvé de moyens qui marche sur ces filles, j'ai beau être froid, distant, désagréable par moments, rien y fait, alors... je prends mon mal en patience, attendant qu'elles cessent leur gamineries. »

    Je la regardais me demandant si elle me croirait car après tout c'était une personne du genre « il en joue et tout et tout ». Sûr, au début on se dit c'est plutôt bien un peu de popularité, mais là c'est un extrême très fatiguant, stressant et prenant.

    « Alors Mademoiselle Tsukimori ? Satisfaite ? »

    Je n'étais pas le seul à être doté d'un surnom, j'étais le Prince de Chronomei et elle la Princesse de Glace. C'était ainsi que les garçon de troisième année la surnommait. Elle est plutôt belle, avec un sacré tempérament, déléguée de sa classe aussi... Étonnant qu'elle n'est pas trouvé un petit-ami d'ailleurs. Je regardais mon invention puis avec un sourire. Je touchais le bouton on, pour nous enregistrer elle et moi, disant quelques bêtises, nous présentant tous les deux, puis lorsque ce fut assez, je touchais le bouton pour la lecture. Un hologramme de nous deux apparut et le son marchait aussi, pouvant réécouter ce que nous avions dit.

    J'étais plutôt content globalement, mais un truc me tracassais, c'était au niveau du son, mais je regardais Ash, un air de gamin triomphant sur le visage.


    « Parfait. »

    Je ris un peu, puis me demanda si Ash avait besoin de quelque chose pour s'entraîner par exemple. Mais bon, elle était juste curieuse, je n'étais pas sûr de l'intéressé sur un plan émotionnel en tant qu'ami, connaissance peut-être mais c'était tout. Je soupirais, je n'avais que des amis garçons et pouvoir parler de tout et de rien me manquait. Il me manquait une amie. Je n'allais pas poster une annonce sinon, je serai...mort. Donc j'allais prendre mon mal en patience.

    « Tu veux sortir ? J'ai terminé. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une Nerveuse & un Bourreau des coeurs, Cachez vous!    Dim 23 Juin - 13:07

Le prince  de Chronomei, habile de ses mains je dois dire. Il n’est pas en troisième années pour rien il faut dire. J’étais obnubilée par son objet plus que lui. J’étais curieuse, très curieuse en réalité et le fait de le voir triturer ce gadget me donnais envie de savoir ce que ca pouvait bien être.  Je relève le regard vers lui et vois surprise qu’il me fixe de façon sérieuse presque dur. Levant un sourcil je me demandais ce qu’il allait faire.

« Ce n'est pas du tout un jeu. Je préférerai largement être invisible, qu'on me laisse tranquille, vivre mes années à Chronomei sans être poursuit, sans avoir le poids des regards, le poids des attentes des autres aussi. Crois-moi. »
« Hummm…oui d’accord mais ce n’est pas moi qu’il faut convaincre ! Si tu leurs expliquent….non oublie elles ne sont pas assez évoluées pour comprendre, tu perdrais ton temps. »

Je me rapproche un peu et lui tapote la tête doucement de ma main et soupire.

« Je te plein mon grand, être obligé de vivre ça …. Oh attend ! Ta qu’à devenir moche ! »

Est-ce que j’étais sérieuse ? Oui tout à fait ! C’est peu être une idée saugrenue mais elle pourrait marcher vue que c’est petites blondes ne le harcèle que pour sa gueule d’ange ! Je trouvais cela un peu triste pour lui, sachant qu’il pourrait très bien être un gentil garçon, c’est fille avec leur club le réduise à un simple Playboy. Je commence à croire qu’il ne m’hérite pas tout ça. Oui je change d’avis, il n’y a que les débiles qui ne changent pas d’avis après tout non ? Et puis il aurait beau les rejeter elles se rapprocheraient de lui encore plus. Alors c’est normal qu’il fasse tout pour les éviter. Puis le voilà qui réplique pour m’expliquer sa ces filles, et c’est bien ce que je pensais.

« Pourquoi je me laisse faire ? Parce que je n'ai encore pas trouvé de moyens qui marche sur ces filles, j'ai beau être froid, distant, désagréable par moments, rien y fait, alors... je prends mon mal en patience, attendant qu'elles cessent leur gamineries. »
« Tu pourras attendre longtemps, Lexia n’est pas du genre à abandonner si facilement je serais presque jalouse de sa ténacité »

Lexia ? Vous vous demandez qui est ce donc ? Tout simplement la présidente du fan club de Maeda. Elle et à la tête de ce groupe de folles immatures ! Et malheureusement je la connais mais pas comme si je la voyais tout les jours, en faite un peut tout le monde la connait à chronomei. Après tout elle et ses « groupies » ont causé pas mal de dégâts dans leurs déplacement massives de Maeda’s fan club ! En disant ses mots je mets mon menton dans la paume de la main et penche la tête toujours fixée sur son petit jouet. La curiosité me rongeait mais je ne voulais pas le montrer.

« Alors Mademoiselle Tsukimori ? Satisfaite ? »
« Hein ? »

Je sors de mon moment intense de fixation, pour le regarder en clignant des yeux un peut ailleurs.

« Heu oui oui j’ai compris, tu es le martyrisé dans l’histoire ! »

Sur ces bonnes paroles je penche la tête et lui sourit avec toute ma sincérité. Quand je fus surprise par Maeda qui parlait à son petit machin électronique, en rajoutant des bêtises. J’esquissais un sourire fasse à son attitude et regardait attentivement ce qu’il fessait. J’avais beau être partie pour le cursus Circus, le travail des ingénieurs ou futures ingénieurs me fascinais. Savoir tout construire, tout réparer, tout inventer ! Pour moi c’étais un vrai don offert par dieu. Mes yeux brillaient lorsque nos doubles apparue sans crier gars devant nous,  la scène de tout à l’heure y était répété au millimètre près. Un peut comme un enregistrement, alors c’est ça ce petit objet et un enregistreur ? Il semblait satisfait de son travail et plutôt content vu l’expression de son visage. Je souriais aussi contente d’avoir assouvie ma curiosité.

« Tu veux sortir ? J'ai terminé. »
« Ho..heu..ben pourquoi pas, j’ai rien à faire de toute façon ! »

Je me lève et m’avance vers la sortie vérifiant qu’il me suive bien et ouvre la porte sortie dehors je me retourne et me poste devant lui. Mon visage marqué par un air sévère et sérieux.

« Par contre je te préviens si je recroise ces folles je m’occupe pas de te sauver une deuxième fois. Que sa ne devienne pas une habitude. »

Mise de profile je croise les bras et lève un sourcil en le regardant avec un sourire taquin cette fois ci. J’enchaîne les pas pour partir du couloir et lève la main en tournant la tête au dessus de mon épaule.

« Tu aurais du t’orienter dans la filière circus pour te défendre de ses harpies »

Je me mets moi-même à rigoler de ma bêtise, puis me retourne (oui j’aime me retourner à tout va !) et pose une mais sur son épaule.

« Et si tu engageait un garde du corps ?...NON encore mieux….un tueur à gage ! Ah quoi que …un tuer sa pourrait faire désordre et je ne suis pas sur qu’une gueule d’ange comme toi survive longtemps en prison, enfin en tant que « homme » enfin bref cherche pas je me comprends »

Oui je pars loin des fois, très loin mais bon c’est moi et on me prend comme je suis ou on ne me prend pas. J’aime dire ce que je pense, même si c’est débile ou n’a aucun sens. Je reprends la route un grand sourire sur le visage.

« Ont va où alors ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une Nerveuse & un Bourreau des coeurs, Cachez vous!    Jeu 27 Juin - 19:35

    La demoiselle ne semblait pas aussi froide que ce je pensais, elle me répondais et puis, elle se s'était pas encore mise à me poursuivre pour x ou y raison.
    Elle me faisait rire, effectivement même en essayant de leur expliquer à ses filles, elles ne pourraient pas comprendre, mais de la part d'une fille c'était assez surprenant de penser ça. J'étais plutôt du parti prit où elles filles se défendent contre les critiques et agressions peu importe le porteur du flambeau. Apparemment ce n'était qu'une légende urbaine... Et puis, au moins Ash Tsukimori était une personne pleine d'humour... « T'as qu'à devenir moche », oui, effectivement je trouve que cela est une bonne idée...Mais non enfin ! Elles ont qu'à devenir plus intelligentes ça aiderai beaucoup plus que de changer ma beauté !
    En entendant le prénom de Lexia je soupirai, c'est vrai que cette fille n'est pas spécialement du genre à laisser tomber. C'était une personne intelligente, vive d'esprit mais folle. J'étais plutôt content lorsque je regardais Ash quelques étoiles dans les yeux ! Je savais qu'on ne pouvait pas être insensible aux inventions quelles qu'elles soient.


    « Oui, oui, pas une habitude. Compris Ash. »

    Je souriais, j'étais quand même content, petit un, mon invention marchait, petit deux, j'étais en train de découvrir une facette de la personnalité de la Princesse de Glace. Changer de filière pour pouvoir me défendre ? Aucune chance, je n'étais pas sportif, filière médicale m'aurais beaucoup plu, mais je préférais soigner les machines, les améliorer, en inventer. C'était une véritable passion, et je pense que c'était ce qui faisait que j'étais bon dans ce domaine. Ça me plaisait.

    « Et si tu engageait un garde du corps ?...NON encore mieux….un tueur à gage ! Ah quoi que …un tueur ça pourrait faire désordre et je ne suis pas sur qu’une gueule d’ange comme toi survive longtemps en prison, enfin en tant que « homme » enfin bref cherche pas je me comprends »

    Je me tournais vers Ash surpris d'avoir compris un certain sous-entend, voulu ? Bref. Je clignais plusieurs fois des yeux avant d'éclater de rire.

    « Ce qu'il me faudrait, ça serait une machine pour les éduquer et leur apprendre que ça ne se fait pas de courir après les gens qui n'en n'ont pas envie. Mais je retiens l'idée du tueur. »

    M'enfin, où devions-nous aller. Je réfléchissais.

    « Où tu veux, je m'en fiche tant que tu ne me déposes pas chez les harpies. »

    Je lui souris puis regardais autour de nous, un lieu, un lieu tranquille et sympathique, il y avait bien le toit, mais je ne faisais pas parti de ceux qui on la clef. Du moins, pas encore... je devais encore faire un double, juste au cas où... Mais bon. Je pouvais nous emmener où ? Le kiosque peut-être...

    « Viens, Mademoiselle Tsukimori est attendu au kiosque... Enfin, si elle veut... »

    Je lui souriais, me demandant où est-ce que cette escapade allait me mener. La prenant doucement par la main, je l'y emmenais en courant un peu. Pourquoi ? Eh bien parce que j'avais envie. Le Kiosque était généralement l'endroit des dernières années et donc c'était plutôt un coin tranquille. C'était juste un endroit calme, à l'abri et entouré de lierres et de fleurs.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une Nerveuse & un Bourreau des coeurs, Cachez vous!    Mar 2 Juil - 12:29

J'étais plutôt fière de moi, il rigolait à pleins poumons grâce à ce que j'avais dit! Certes j'étais un peu sérieuse mais tant mieux s'il le prend à la rigolade, ça prouve qu'il n'est pas aussi "Monsieur se la joue" que je ne le pensais, depuis que je l'ai sauvé, je me rend compte que je me suis trompé sur certaines choses le concernant. Je en m'en voulais pas de les avoir pensées, plutôt soulagée que ce ne soit pas le cas. Il n'est pas si méchant et froid. Et pas du tout Don juan! Il va falloir que j'améliore ma façon de percevoir les gens. Je lui souriais en retour. Il parlait de créer une machine pour pallier à l'idée du tueur à gages et de celui du garde du corps, ça peut marcher aussi, quoi qu'il faudra un certain moment avant qu'il ne trouve la machine idéale. Je croisais les bras derrière mon dos le suivant sans broncher. Quand il me demande à son tour où je voulais aller. Je le regardais un peu blaser puis tournais la tête ici et là pour trouver une place ou un endroit.

"Si j'étais réellement sadique je te jetterais directement dans leur QG de fan, ça pourrait être marrant de voir comment tu t'en sors, non?♥"

En même temps que je cherchais, je lui sors cette phrase avec une voix presque mielleuse, puis le fixe et lâche un petit rire. Avant d'utiliser mes doigts pour lui faire un sourire, en montant les coins de sa bouche.

"Rhooo je te taquine!"

Puis en le fixant, je me rappelais une chose que j'ai toujours voulu savoir. J'avais appris par des élèves de ma classe que j'avais eu un surnom.. et pas un surnom accrocheur... La princesse de Glace! Je ne comprenais pas pourquoi l'on m'avait affublée d'un tel surnom. Je n'avais rien fait et je ne suis qu'en première année en plus pas comme si tout le monde me connaissait! J'allais lui poser la question quand je fus stoppée net dans ma lancée.

« Viens, Mademoiselle Tsukimori est attendu au kiosque... Enfin, si elle veut... »

Je le regardais puis secouai la tête.

"Je le veux bien, au fait...vu que tu es en troisième année...Je voulais savoir quelque chose!"

Tout à coup je me poste devant lui les poings fermés au dessous de mon menton et me penche sur lui. Je fessais une espèce de mou d'enfant battu que je trouvais moi même ridicule.

"Pourquoi La princesse des Glaces? J'ai fait quoi?"

J'étais vraiment curieuse d'entendre sa réponse, mais pas assez pour rester planter dans le couloir, je lui prends le bras et nous dirige vers ce fameux kiosque. Que je ne connaissais pas d'ailleurs. Je le regarde par dessus mon épaule et lui souris.

"Je veux savoir et j'obtiens toujours ce que je veux♥"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une Nerveuse & un Bourreau des coeurs, Cachez vous!    

Revenir en haut Aller en bas
 
Une Nerveuse & un Bourreau des coeurs, Cachez vous!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jour 2 : Le bourreau des coeurs n'emballera plus ses jolis minois ...
» ♣ Fraise et Pomme ensemble ? Cachez-vous !
» L'Armée d'Haïti, Bourreau ou Victime?
» Bourreau ou victime ? Retour sur la chute de Aristide
» Les morts prennent parfois plus de place que les vivant dans nos coeurs /Anti/

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Karneval RPG :: Section HRP :: RP abandonnés/Terminés-
Sauter vers: